"Beauvau de la sécurité" : des "cahiers de doléances" dans les commissariats et les brigades

"Beauvau de la sécurité" : des "cahiers de doléances" dans les commissariats et les brigades

POLICE - Le ministre de l’Intérieur annonce dans un courrier adressé aux syndicats de police les contours du futur “Beauvau de la sécurité” mis en place à partir de fin janvier.

Ce courrier était attendu par au moins deux syndicats de police, Alliance et Unsa, qui préféraient, la semaine dernière, attendre sa réception avant de lever leur boycott du "Beauvau de la sécurité". Dans un courrier envoyé ce vendredi aux organisations syndicales, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, annonce les contours de cette consultation voulue par Emmanuel Macron.

Déplacements hebdomadaires

Selon nos informations, le "Beauvau de la sécurité" commencera fin janvier et se déroulera jusqu’à fin mai. Des déplacements hebdomadaires seront organisés dans les services de police et de gendarmerie. "Ces échanges directs que je mènerai personnellement, et où toutes les questions pourront être abordées sans tabou, seront également organisés avec la société civile", promet le locataire de la Place Beauvau.

Réponse des syndicats attendue avant le 10 janvier

Ce dernier souhaite par ailleurs que des “cahiers de doléances” soient mis à disposition dans les commissariats de police et les brigades de gendarmerie. “Les contributions des agents seront ensuite recueillies, partagées entre nous, analysées et intégrées aux conclusions”, écrit Gérald Darmanin qui s’engage à présider lui-même une réunion toutes les deux semaines tout au long de ces quatre mois de travaux qui devraient aboutir à une loi de programmation de la sécurité intérieure pour 2022.

Le ministre de l’Intérieur donne aux syndicats de police jusqu’au 10 janvier pour lui répondre sur leur éventuelle participation ou non à ce "Beauvau de la sécurité".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : la chanteuse Lola Dubini est éliminée dès son premier prime

EN DIRECT - Covid-19 : les hospitalisations en baisse de 12% sur une semaine

"Depuis mon vaccin, j'enchaîne les galères" : Jérémy Chardy fait une pause

Covid-19 : la situation sanitaire se dégrade en Guyane, tous les indicateurs virent au rouge

Ces banques qui font la chasse aux PEL

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.