Bobigny : un enfant de 3 ans fait une chute mortelle du 4e étage

ILLUSTRATION

FAIT DIVERS – Un enfant de trois ans est mort ce mercredi à Bobigny (Seine-Saint-Denis) en tombant par la fenêtre d'un immeuble. Le parquet annonce qu'une enquête est ouverte pour "recherche des causes de la mort".

Noah, un garçon de 3 ans, a chuté mercredi 14 juillet dans l’après-midi, d’une fenêtre du quatrième et dernier étage de son immeuble. L'enfant se trouvait avec sa famille dans l'appartement de la rue des Républicains-Espagnols à Bobigny en Seine-Saint-Denis.  

Il n'aura fallu que quelques secondes d'inattention de la part de ses parents et de son frère aîné pour que le drame se produise et que le petit garçon tombe du côté jardin de la résidence.  Malgré l'intervention des secours, il serait décédé sur le coup. 

"On a cru qu'il s'était caché"

"Je croyais que Noah était avec sa maman dans la cuisine et sa maman croyait qu'il était avec son frère et moi. Je suis allé voir s'il était sur le balcon filant mais il n'y était pas. On a cru qu'il s'était caché", explique le père de l'enfant au Parisien ce vendredi. Le parquet de Bobigny a indiqué qu'une enquête avait été ouverte pour "recherches des causes de la mort". 

Lire aussi

La Fédération française de sauvetage et de secourisme rappelle que "chaque jour, 2 000 enfants de 0 à 6 ans sont victimes d’accidents de la vie courante". Sur une année, on estime à près de 740 000 le nombre d’accidents de la vie courante dans cette tranche d’âge (1 700 000 parmi les enfants de 0 à 15 ans) qui entraînent une consultation aux urgences hospitalières. Pour les jeunes enfants entre 0 et 4 ans, l’intérieur de la maison (accident domestique) représente le principal lieu d’accident (plus de 80 %). 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

EN DIRECT - Olivier Véran : "Le pass sanitaire, nous y mettrons fin à la minute où nous le pourrons"

La maladie de Charcot, le dernier combat de Jean-Yves Lafesse

Manifestations contre le pass sanitaire samedi dans toute la France: à quoi s'attendre?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.