Chute de téléphérique en Italie : enlèvement présumé vers Israël d'Eitan, seul survivant

L'enquête se poursuit pour déterminer les causes de la chute d'un téléphérique ce dimanche au nord de l'Italie. Les responsables auraient désactivé le système de freinage d'urgence pour que l'installation continue de fonctionner et à générer des revenus.

REBONDISSEMENT - Eitan, six ans, avait survécu à la chute d'un téléphérique en mai dans le nord de l'Italie. Il aurait été enlevé par son grand-père vers Israël, selon le parquet de Pavie qui a ouvert une enquête.

La justice italienne a ouvert une enquête pour "enlèvement" après le départ en Israël du petit Eitan, seul survivant de l'accident de téléphérique du mois de mai à Stresa, au nord de l'Italie, et qui avait coûté la vie à 14 personnes. Le parquet de Pavie (nord du pays), qui diligente l'enquête, suspecte le grand-père maternel d'avoir enlevé le petit garçon de six ans à bord d'un jet privé samedi 11 septembre, alors qu'il était supposé le ramener chez sa tante, sa tutrice légale, à Pavie.

Lire aussi

Les familles paternelles, vivant en Italie, et maternelles, résidant en Israël, du garçon se partagent la garde depuis le terrible accident de téléphérique survenu le 23 mai dernier, qui avait tué ses deux parents, son petit frère ainsi que ses deux arrières-grands-parents. Blessé gravement dans la chute et hospitalisé plusieurs semaines à Turin, Eitan avait ensuite été confié à sa tante paternelle par le tribunal pour mineurs, tandis que la famille de sa mère s'était vue accorder un droit de visite. La justice italienne avait également ordonné la restitution de son passeport que détenait sa famille maternelle.

Dimanche, la tante maternelle du petit garçon a rejeté toute accusation d'enlèvement à la radio israélienne : "Nous ne l'avons pas kidnappé (...), nous l'avons ramené à la maison. Nous avons dû le faire car nous n'avions pas d'informations sur la santé physique et mentale d'Eitan". Le président de la communauté juive de Milan a réagi de son côté, disant espérer "que l'affaire se résoudra dans les plus brefs délais dans le respect de la décision du tribunal pour mineurs".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Interview d’Eric Zemmour sur LCI : retrouvez nos vérifications

Grippe, gastro, angine et rhume de retour : bonne ou mauvaise nouvelle sur le front du Covid ?

Éric Zemmour est l'invité de Ruth Elkrief sur LCI ce lundi 27 septembre à 20h35

Elections en Allemagne : qui est Olaf Scholz, qui pourrait succéder à Angela Merkel ?

Eric Zemmour sur LCI : les déclarations du polémiste que nous avons déjà vérifiées

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.