Yvelines : un barbecue entre policiers à l'origine d'un cluster ?

Yvelines : un barbecue entre policiers à l'origine d'un cluster ?

FAIT DIVERS - Au moins huit policiers de la Compagnie de sécurisation et d'intervention de Limay dans les Yvelines auraient contracté le Covid après un repas entre collègues de travail vendredi 25 mars. Une enquête administrative a été ouverte.

Ils n'ont pas résisté à la tentation d'un barbecue entre collègues. Alors que les rassemblements à plus de six sont interdits, que le port du masque est obligatoire, que les mesures de distanciation sociale doivent être  respectées, plusieurs policiers d'une unité d'intervention de la police des Yvelines situé à Limay se sont réunis le vendredi 25 mars en nombre pour partager un barbecue entre collègues. 

Conséquence ? Depuis plusieurs jours, tous sont au repos forcé. Huit d'entre eux ont en effet été diagnostiqués positifs au Covid-19 et quinze cas contacts ont été dénombrés, selon la direction départementale de la sécurité publique (DDSP). "On ignore toutefois si les malades positifs ont été infectés durant ce repas ou s'ils l'étaient déjà avant", précise Le Parisien, qui a révélé l'information mercredi.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Lire aussi

La hiérarchie sur les nerfs

Une enquête administrative a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de ce gueuleton. "Selon les tout premiers éléments, il semblerait que la responsable de ce service n'ait pas été mise au courant de ce barbecue", affirment nos confrères

Les supérieurs, comme les collègues qui n'étaient pas conviés au repas, n'ont pas apprécié la tenue de cet événement alors que le virus et ses variants circulent à vitesse grand V sur le territoire, et tout particulièrement en Île-de-France. Les résultats de l'enquête administrative ne seront pas connus avant plusieurs jours, voire plusieurs semaines. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Une usine nucléaire iranienne touchée par un acte de "terrorisme antinucléaire"

SEPT À HUIT - La résurrection de Priscille, première femme bionique de France

EN DIRECT - Covid-19 : 30.671 personnes hospitalisées, dont 5838 en réanimation

Du Stade de France au centre vaccinal de Dreux, les vaccinodromes ont sonné bien creux ce dimanche

Lire et commenter