Disparition de Lucas Tronche : les questions qui demeurent après la découverte d'ossements dans le Gard

Disparition de Lucas Tronche : les questions qui demeurent après la découverte d'ossements dans le Gard

JUSTICE – Le procureur de la République de Nîmes Eric Maurel a indiqué mercredi 23 juin que des ossements, vêtements et un sac semblable à celui de Lucas Tronche, avaient été retrouvés à Bagnols-sur-Cèze, à 1 km du domicile de l'adolescent de 15 ans disparu en 2015. Des analyses sont en cours et de nombreuses interrogations persistent.

Des années de recherche, des rassemblements annuels dans la commune et enfin peut-être une fin pour cette triste histoire. Mercredi 23 juin, six ans et trois mois après la disparition de Lucas Tronche, 15 ans sur la commune de Bagnols-sur-Cèze dans le Gard, le procureur de la République de Nîmes Eric Maurel a annoncé jeudi que "des ossements, un sac et des débris de vêtements (...) "ressemblant fortement" à ceux que l'adolescent portait le jour de sa disparition avaient été retrouvés sur "des escarpements rocheux sur une falaise à environ un kilomètre du domicile du jeune homme". 

Toute l'info sur

La disparition de Lucas Tronche

"La découverte d’un corps pouvant être celui de Lucas nous semble mettre un terme à ces six années de recherches mais aussi d’espoir", ont réagi en fin de journée sur Twitter les parents de Lucas. "Aujourd’hui vient le temps du silence. Ce silence, autrefois assourdissant, est nécessaire pour nous permettre de nous recueillir, de tenter de nous apaiser et de continuer désormais sans lui". Des analyses ont été demandées mais de nombreuses interrogations demeurent. 

Que s'est-il passé ce 18 mars 2015?

Le mercredi 18 mars 2015, Lucas Tronche 15 ans doit se rendre à un cours de natation à la piscine municipale. Il dit à son frère aîné, Valentin, 17 ans qu'il le rejoindra à l'arrêt de bus. Ne le voyant pas arriver, Valentin envoie alors à son frère le message suivant: "Où est-tu ?". Le texto envoyé à 17h27 restera sans réponse. 

Par la suite, un appel à témoins a été lancé et de nombreuses recherches effectuées par les forces de l'ordre et les citoyens n'ont pas abouties. "Nous avons eu 3000 bénévoles pendant 15 jours après la disparition de Lucas", se souvient Jean-Yves Chapelet, le maire de Bagnols-sur-Cèze joint par LCI.

Pourquoi revenir sur cette zone?

"Des recherches avaient été effectuées sur le haut et sur le bas de cette falaise d'une hauteur de 60 mètres environ mais l'endroit où ont été retrouvés, les ossements, le sac et les bouts de vêtements est impossible d'accès autrement qu'en rappel. C'est pour cela que nous avons fait appel à des pompiers du Gard, le Groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux pour qu'ils se rendent à cet endroit. L'un de ces spécialistes a alors vu le sac", a expliqué le procureur de la République. 

Pourquoi être revenu sur cette zone le mercredi 24 juin ?  Le dossier Lucas Tronche est depuis plusieurs mois entre les mains d'une nouvelle juge d'instruction. "Cette juge d'instruction a décidé de combler les petites tâches blanches qui restaient sur la zone de ratissage, étant précisé que ces zones étaient les plus difficiles d'accès. Les recherches ont débuté il y a près d'une semaine. Falaise après falaise, les pompiers ont procédé à des vérifications systématiques. Nous avions travaillé dans l'horizontalité, là, c'était un travail dans la verticalité, c'est-à-dire des zones où seuls les spécialistes chevronnés peuvent accéder", a détaillé le magistrat sur BFM ce vendredi matin. 

En vidéo

Lucas Tronche : 6 ans après, fin du mystère

Quels nouveaux éléments ont été découverts?

Ce vendredi 25 juin, le procureur a ajouté qu'en plus du sac à dos, des débris de vêtements et des ossements, "de nouveaux éléments avaient été découverts" et "semblent aussi avoir appartenu à Lucas Tronche". Il n'avait pas souhaité en dire plus en fin de matinée mais après des fuites dans les médias, le magistrat a finalement donné des précisions en fin d'après-midi.  

 "Au-delà des ossements, sachant que de nouveaux ossements eux-mêmes ont été découverts, a été découvert un blouson. Il est désormais quasiment certain que ce blouson est celui de Lucas tronche. A été aussi été découvert très récemment une montre et là aussi il est quasiment certain qu'il s'agit de la montre de Lucas Tronche,  a ainsi fait savoir Éric Maurel. Ont aussi été retrouvés un sac à dos, et s'il y avait encore des incertitudes sur ce sac à dos, il est de plus en plus probable que ce soit celui de Lucas Tronche. Enfin ont été découverts des tennis, mais il reste encore une ambiguïté, il n'est pas certain que ces chaussures soient celles portées par Lucas Tronche. Ds vérifications vont être faites, la mère de Lucas Tronche ne les as pas reconnues formellement mais elles ne sont pas non plus écartées formellement". Des expertises médico-légales et des prélèvements génétiques permettront d'avoir la certitude que les ossements retrouvés sont bien ceux de Lucas Tronche. 

Que va-t-il se passer à présent ?

"Nous allons attendre les comparaisons génétiques avec des expertises médico-légales et des analyses scientifiques pour nous assurer que les ossements retrouvés sont bien ceux de Lucas Tronche. Nous espérons ces résultats dans les délais les plus brefs possible", a déclaré le procureur de la République que Nîmes face à la presse. 

Pour le moment, toutes les hypothèses sont envisagées : celle d'un décès après une chute accidentelle, à savoir un accident comme une chute accidentelle, celle d'un suicide, mais aussi la possible intervention d'un tiers ayant conduit à un homicide volontaire ou involontaire.  "Au regard des éléments qui ont été retrouvés et dans l'attente des expertises médico-légales, il est impossible de privilégier une hypothèse plutôt qu'une autre. Est-ce qu'il s'agit d'une chute accidentelle ? La configuration du terrain permet de l'envisager, a estimé Eric Maurel vendredi après-midi. Est-ce qu'il y a une rencontre avec une tierce personne, soit voulue, soit fortuite,  avec cette tierce personne qui aurait poussé Lucas Tronche dans le vide, on ne peut pas l'écarter. La seule chose que je peux indiquer, mais c'est une appréciation personnelle, c'st que la configuration du terrain permet difficilement d'envisager que quelqu'un ait pu transporter le corps depuis le bas de cette falaise jusqu'au point le plus haut". 

Le frère de Lucas, Valentin Tronche a témoigné pour la première fois le lundi 7 juin dans l'émission "Appel à témoins" sur M6. Il avait déclaré : "Je me dis qu'il avait planifié qu'il ne voulait pas aller à la natation et qu'il voulait faire quelque chose dont il n'avait parlé à personne". Une hypothèse qui n'est pas confirmée à cette heure. Mercredi, le procureur de Nîmes a précisé que les découvertes n'avaient "pas de rapport" avec l'émission de M6. "Les recherches étaient en effet prévues de longues dates", a-t-il répété. 

Lire aussi

Un hommage prochainment à Bagnols-sur-Cèze?

L'édile de Bagnols-sur-Cèze ne peut contenir son émotion après les découvertes de mercredi. "Il y a depuis hier une très grande tristesse sur notre commune, on se connaît tous, nous sommes 18 000 habitants", nous confie l'élu. "Tous les ans, à la même époque, nous avons un grand rassemblement pour commémorer la disparition de Lucas sur la place de la mairie. C'est donc une grande tristesse aujourd'hui et je pense que pendant plusieurs jours ça va être compliqué. J'ai eu les parents de Lucas hier, je suis très proche d'eux. Aujourd'hui nous sommes dans le recueillement. En fonction de ce que nous demanderont Eric et Nathalie (les parents de Lucas NDLR), nous verrons comment nous procèderons mais pour l'instant rien n'est envisagé". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

EN DIRECT - Covid-19 : confinement prolongé jusqu'au 4 octobre en Nouvelle-Calédonie

Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

Patrimoine, assurance-chômage... Les annonces d'Emmanuel Macron pour les travailleurs indépendants

Covid-19 : bientôt un allègement des restrictions en France ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.