Ardennes : le corps de l'étudiant de Polytech'Lille formellement identifié

Ardennes : le corps de l'étudiant de Polytech'Lille formellement identifié

FAIT DIVERS – Le corps découvert mardi dans un champ de Signy-L'Abbaye (Ardennes) est bien celui de Valentin Gomes, a annoncé mercredi soir le procureur. Ce jeune étudiant à Polytech’Lille avait disparu en fin de semaine dernière pendant son week-end d’intégration.

Valentin Gomes avait été vu pour la dernière fois samedi dernier, en fin de soirée, entre 23 heures et minuit, alors qu'il participait à un week-end d'intégration au camping de la Vénérie, à Signy-l’Abbaye (Ardennes). Le procureur de la République de Charleville-Mézières a annoncé mercredi soir que le corps retrouvé mardi est bien celui de l'étudiant de Polytech'Lille, âgé de 23 ans. 

"Le corps sans vie a été identifié avec certitude à l'issue des opérations d'autopsie et de vérification technique d'empreintes décadactylaires", a indiqué le procureur. Ce dernier a précisé que l'autopsie réalisée à l'institut médico-légal de Reims "ne permet pas de retrouver de trace objective de l'intervention volontaire d'un tiers ayant causé une lésion"

Le procureur, qui avait pourtant relevé juste après la découverte du corps "plusieurs traces de blessures de type éraflures", a indiqué que ces blessures "superficielles" pouvaient résulter d'un "frottement accidentel sur une végétation épineuse". 

Pas de déplacement post-mortem

Le procureur a également indiqué mercredi soir que l'autopsie "établit que le décès est survenu au lieu de découverte du cadavre qui n'a donc pas été déplacé post-mortem". 

"Seules les analyses toxicologiques et anatomopathologiques des prélèvements réalisés lors de l'autopsie pourront éclairer" les causes de la mort, a conclu le procureur dans son communiqué. 

Près de 400 étudiants présents

Au total, près de 400 jeunes participaient à cet événement. Selon plusieurs sources, Valentin Gomes  aurait quitté le groupe à un moment de la soirée, mais sans son téléphone portable. Il était donc impossible de le localiser.  

Lundi, la gendarmerie avait lancé un appel à témoins sur les réseaux sociaux pour tenter de le retrouver. Les amis de Valentin et l'Université de Lille avaient, eux aussi, lancé des appels à témoins sur les réseaux sociaux et donné le signalement de leur camarade. 

Toute personne disposant d'information est invitée à contacter a gendarmerie de Charleville-Mézières en composant le numéro d’urgence 17 ou le  03 24 58 67 00.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre : "On aurait voulu faire plus", assure un policier aux parties civiles

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.