Cédric Jubillar incarcéré : "Plus que jamais, je le crois innocent", affirme sa nouvelle compagne

Cédric Jubillar incarcéré : "Plus que jamais, je le crois innocent", affirme sa nouvelle compagne

AFFAIRE JUBILLAR - Cédric, le mari de l'infirmière disparue depuis la nuit du 15 au 16 décembre 2020, a été mis en examen pour homicide volontaire sur conjoint et écroué vendredi. Au cours d'une conférence de presse, le procureur de la République a écarté les thèses de l'accident et de la disparition volontaire.

Live

"PLUS QUE JAMAIS, JE LE CROIS INNOCENT !"


La nouvelle compagne de Cédric Jubillar s'est confiée au Parisien ce samedi. Elle assure que ce dernier est innocent. Selon elle, les enquêteurs "n'ont rien de sérieux contre Cédric . J'ai pu avoir des doutes au début de la garde à vue. Aujourd'hui, plus que jamais, je le crois innocent."


Décrit comme "brutal, grossier et agressif" par le procureur de Toulouse, Cédric Jubillar est, pour sa compagne "doux et adorable, 90% du temps.  Et puis soudainement, il pouvait se taper une petite crise d'énervement" .


Séverine L. assure enfin que Cédric Jubillar était "un maniaque de la propreté" qui se mettait à faire la vaisselle et le ménage "dès le réveil à 6h du matin". Le procureur de Toulouse avait , au contraire, décrit la maison du couple comme étant particulièrement en désordre. 

AFFAIRE JUBILLAR : LES PRÉCISIONS DU PROCUREUR


•  Cédric Jubillar a été mis en examen pour homicide volontaire sur conjoint et placé en détention provisoire

• Le mari de l'infirmière disparue conteste toute implication, ses explications sont "évolutives voire contradictoires" et infirmées par des témoins

• Delphine Jubillar avait engagé une procédure de divorce et allait s'installer avec un nouveau compagnon 

• Cédric Jubillar "vivait très mal la séparation" et se montrait "agressif, y compris envers les enfants"

• L'hypothèse d'une disparition criminelle est privilégiée

• Le fils du couple, âgé de 6 ans, a entendu une "violente dispute" entre ses parents le soir des faits. Des voisines ont entendu des "cris stridents" à la même heure

• À l'arrivée des gendarmes le lendemain matin, Cédric Jubillar était en train de laver la couette sur laquelle dormait son épouse

"PLUS QUE JAMAIS, JE LE CROIS INNOCENT !"


La nouvelle compagne de Cédric Jubillar s'est confiée au Parisien ce samedi. Elle assure que ce dernier est innocent. Selon elle, les enquêteurs "n'ont rien de sérieux contre Cédric . J'ai pu avoir des doutes au début de la garde à vue. Aujourd'hui, plus que jamais, je le crois innocent."


Décrit comme "brutal, grossier et agressif" par le procureur de Toulouse, Cédric Jubillar est, pour sa compagne "doux et adorable, 90% du temps.  Et puis soudainement, il pouvait se taper une petite crise d'énervement" .


Séverine L. assure enfin que Cédric Jubillar était "un maniaque de la propreté" qui se mettait à faire la vaisselle et le ménage "dès le réveil à 6h du matin". Le procureur de Toulouse avait , au contraire, décrit la maison du couple comme étant particulièrement en désordre. 

RÉACTION

L'avocat de Cédric Jubillar dénonce une mise en examen "juridiquement incohérente"

ENQUÊTE

Quels sont les indices qui ont incité les enquêteurs à placer Cédric Jubillar en garde à vue ?

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

DÉFENSE

Interrogé par LCI, l'avocat de Cédric Jubillar Me Alary a mis en garde les autorités judiciaires contre "une erreur judiciaire". Confiant ne pas comprendre "la qualification retenue" d'homicide volontaire par conjoint, il juge que les enquêteurs sont partis "d'un raisonnement" qu'ils essayent de "démontrer". "C'est le premier pas vers l'erreur judiciaire". Alors que son client a admis pouvoir être "brutal", "grossier", l'avocat a convenu qu'il pouvait, "lors d'une dispute", avoir "le verbe haut". Il atoutefois contesté qu'il ait "jamais été violent avec son épouse".

PAS DE SANG  RETROUVÉ

Dominique Alzeari, procureur de la République de Toulouse:"Il n'y a pas de sang qui a été retrouvé au cours des investigations (...) "

POURQUOI CÉDRIC JUBILLAR A ÉTÉ MIS EN EXAMEN


Le procureur de la République de Toulouse Dominique Alzeari a livré ce vendredi des détails sur l'enquête conduite depuis six mois par les enquêteurs. Le magistrat explique ce qui a conduit à mise en examen de Cédric Jubillar.  

FIN DE LA CONFÉRENCE


Le procureur de la République vient d'achever sa conférence de presse. Il indique que "si le besoin s'en fait sentir", il communiquera à nouveau.

TOUT EST VÉRIFIÉ


Le procureur : "Chaque suspicion est immédiatement exploitée. Quelqu'un nous a appelé ce matin pour nous dire qu'il savait où était Delphine Jubillar. On a vérifié, elle n'était pas là."  

PAS D'ANTÉCÉDENT


Le colonel Coué indique que Cédric Jubillar n'a pas d'antécédents judiciaires. Son casier est vierge. 

"RETROUVER DELPHINE JUBILLAR"


Le procureur de la République indique que la "préoccupation "de la justice et des enquêteurs est de "retrouver Delphine Jubillar". Il précise qu'un homonyme avait été trouvé en Espagne et que des vérifications ont été faites. Il ne s'agissait pas de Delphine Jubillar mais bien d'un homonyme.

QUE VONT DEVENIR LES ENFANTS?


Les deux jeunes enfants du couple Jubillar, âgés de 2 et 7 ans, devrait être confiés à un proche, probablement à la sœur de Delphine Jubillar fait savoir le procureur. 

TÉLÉPHONE 


"Le téléphone de Cédric Jubillar a été éteint dans la soirée et est rallumé une quinzaine de minutes avant l'appel aux gendarmes", précise le procureur.

"IL SOURIAIT"


Le colonel de gendarmerie Philippe Coué, commandant de groupement de la gendarmerie du Tarn indique que Cédric Jubillar "souriait" en réaction à certaines questions des enquêteurs pendant sa garde à vue.

AUTRES INTERROGATOIRES 


Le procureur de la République  sur les garde à vue de la mère de Cédric Jubillar et de son beau-père: "Du point de vue de Cédric Jubillar, il y a un dénigrement de Delphine Jubillar partagé par des membres de sa famille. Il fallait donc les entendre. Il y aura très certainement d'autres interrogatoires et auditions. Nous recherchons une personne, tous les moyens humains et techniques doivent être mobilisés. C'est notre devoir de rechercher la vérité.

"CÉDRIC JUBILLAR A LE DROIT DE MENTIR"


Le procureur de la République de Toulouse Dominique Alzeari : "Cédric Jubillar a le droit de mentir. C'est sa défense. Il a le droit d'évoluer pendant sa garde à vue"

TÉLÉPHONES


Le procureur de la République : "Il n'y a pas de photo de Delphine Jubillar dans le téléphone de Cédric Jubillar comme l'ont dit certains médias. Le soir du 15 décembre, Delphine Jubillar va échanger tard avec une personne (son amant ndlr).


Le téléphone de Delphine Jubillar n'a jamais été retrouvé. 

BUG TECHNIQUE 


Le procureur de la République : "La réactivation du téléphone de Delphine a été provoquée dans une certaine mesure à partir de tentative de reconstitution. Un bug technique ne s'est pas renouvelé. C'était un travail technique pour rechercher ce téléphone que l'on n'a pas retrouvé. 

ANALYSE DU SYPHON DE LA MACHINE 


Le colonel de gendarmerie Philippe Coué, commandant de groupement de la gendarmerie du Tarn  : "Quand les gendarmes arrivent au domicile à 4h50 le 16 décembre au matin, Cédric Jubillar est en train de laver la couette sur laquelle dort son épouse habituellement dans le canapé du salon. À ce moment-là, il n'y a pas de soupçon sur Cédric Jubillar, cela interviendra dans un second temps avec notamment des analyses sur le syphon de la machine à laver et la saisie de la couette."

NOMBREUX ENQUÊTEURS MOBILISÉS


Le colonel de gendarmerie Philippe Coué, commandant de groupement de la gendarmerie du Tarn  : "Une centaine de militaires ont été engagés pendant les 10 premiers jours de la disparition. Une cellule nationale d'enquête a été mise en place par la gendarmerie avec 10 enquêteurs à temps plein. "


Le colonel Nicolas Ledet, commandant de groupement de la gendarmerie du Tarn rappelle toutes les fouilles qui ont été effectuées.

INCOHÉRENCES


Dominique Alzeari, procureur de la République de Toulouse:"Toutes ces incohérences ont conduit à l'interpellation de Cédric Jubillar, à son placement en garde à vue, à sa mise en examen et à un mandat de dépôt". 

UN DEUIL TRÈS RAPIDE


Dominique Alzeari, procureur de la République de Toulouse:"La personnalité de Cédric Jubillar méritera expertise. Il y a une forme de déni. Ca n'est pas forcément une charge. Il y a eu un deuil très rapide, avec quelqu'un qui a parlé très rapidement de son épouse au passé, et qui a repris très vite une vie affective"

DES CRIS DE FEMME ENTENDUS PAR DES TÉMOINS


Dominique Alzeari, procureur de la République de Toulouse:"Cédric Jubillar soutient que tout s'est bien passé, qu'il est allé se coucher. Le fils du couple a fait des déclarations, il dit avoir entendu ensuite une violente dispute entre les parents. Il sait que sa maman est avec un monsieur (son amant ndlr), il l'a même vu en visio. Cet enfant avait vu et compris et il est formel sur le fait que ses parents se sont disputés ce soir-là. Cédric Jubillar dit qu'il a du se tromper de soir". 

Deux témoins "affirment avoir entendus ce soir-là "des cris stridents d'une femme. Cris qui vont s'arrêter. Elles ne pensent pas à appeler les gendarmes à ce moment-là".

UN VÉHICULE DÉPLACÉ



Dominique Alzeari, procureur de la République de Toulouse : 'La voiture de Delphine Jubillar n'était pas garée dans le bon sens, celle-ci le mettait toujours dans le même sens. Le véhicule a été déplacé. À l'intérieur, il y avait de la condensation. Un expert a dit que cette condensation était due à une présence humaine"

SURPRIS EN TRAIN DE LAVER LA COUETTE DE SA FEMME 


Dominique Alzeari, procureur de la République de Toulouse: "Des indices ont conduit à cette mise en examen de Cédric Jubillar. Le soir des faits quand les gendarmes  se rendent sur place, ils sont interpellés par plusieurs choses. 16 minutes pour appeler la gendarmerie et la famille n'est pas contactée. Les appels aux proches interviennent après. Quand les gendarmes sont arrivés, Cédric Jubillar avait fait l'équivalent de 40 pas, son podomètre était activé. (...) Cédric Jubillar a aussi varié sur les vêtements que portait son épouse : un pyjama épais, une doudoune... Les gendarmes ont aussi vu Cédric Jubillar déclencher une machine à laver dans laquelle se trouvait la couette de Delphine Jubillar. A 4h50 du matin, faire une machine à laver n'est pas la première chose à laquelle on pense quand sa femme a disparu"

AFFAIRE JUBILLAR : LES PRÉCISIONS DU PROCUREUR


•  Cédric Jubillar a été mis en examen pour homicide volontaire sur conjoint et placé en détention provisoire

• Le mari de l'infirmière disparue conteste toute implication, ses explications sont "évolutives voire contradictoires" et infirmées par des témoins

• Delphine Jubillar avait engagé une procédure de divorce et allait s'installer avec un nouveau compagnon 

• Cédric Jubillar "vivait très mal la séparation" et se montrait "agressif, y compris envers les enfants"

• L'hypothèse d'une disparition criminelle est privilégiée

• Le fils du couple, âgé de 6 ans, a entendu une "violente dispute" entre ses parents le soir des faits. Des voisines ont entendu des "cris stridents" à la même heure

• À l'arrivée des gendarmes le lendemain matin, Cédric Jubillar était en train de laver la couette sur laquelle dormait son épouse

"VIOLENT ET AGRESSIF"



Dominique Alzeari, procureur de la République de Toulouse: "Cédric Jubillar vivait très mal l'idée de séparation, il pouvait être violent, agressif, il faisait des surveillances sur les appareils électroniques de son épouse. Il était très au courant que son épouse avait un amant et c'était très conflictuel"

PRÉSOMPTION D'HOMICIDE 



Dominique Alzeari, procureur de la République de Toulouse: "Les enquêteurs ont travaillé de manière négative. Ils ont pris d'abord la thèse de l'enlevèment, avec la recherche de rôdeur, de délinquant sexuel. La piste a été écartée. Ils se sont ensuite tournés vers les personnes que connaissait Delphine Jubillar, son entourage. Elles ont été mises hors de cause. C'est bien l'hypothèse criminelle qui est retenue. On se trouve sur une présomption d'homicide, de crime. Il existe selon nous des indices suffisant pour notifier la mise en examen de Cédric Jubillar". 

"DÉCLARATIONS TOUT À FAIT MENSONGÈRES"



Dominique Alzeari, procureur de la République de Toulouse: "Cédric Jubillar dit qu'il ignorait que son épouse voulait le quitter pour un autre homme. Les investigations ont permis d'établir que ses déclarations étaient mensongères". 

PROJET DE QUITTER LE DOMICILE


Dominique Alzeari, procureur de la République de Toulouse: "Le couple était en voie de séparation. Delphine Jubillar avait pour projet de quitter définitivement le domicile. (...) Elle avait décidé de quitter son époux et avait engagé une procédure de divorce. Elle n'avait aucune raison objective de disparaitre".

DISPARITION TOUT À FAIT INQUIÉTANTE


Dominique Alzeari, procureur de la République de Toulouse insiste sur "l'anormalité" de la disparition de Delphine Jubillar, la nuit, en hiver, et laissant deux enfants en bas-âges. "C'est une disparition tout à fait inquiétante qui ne peut être considérée comme volontaire". 


Le magistrat rappelle que Delphine Jubillar avait peur du noir. Il indique que la thèse de l'accident a été écartée, "la lampe torche du téléphone n'a pas été activée". 

180 APPELS 


Dominique Alzeari, procureur de la République de Toulouse rappelle les faits concernant la disparition de Delphine Jubillar. Il précise que les enquêteurs sont arrivés très tôt le 16 décembre dans la maison familiale de Cagnac-les-Mines. 

"Le téléphone de la personne disparue a  fonctionné jusqu'à 22h55 le mardi 15 décembre et passera en messagerie à 7h48 le lendemain pour ne plus être activé (...) Cédric Jubillar a passé 180 appels jusqu'au lendemain matin sur le téléphone de sa femme. A partir du 17 au matin, il n'y aura plu jamais d'appel sur ce téléphone qui n'a toujours pas été retrouvé d'ailleurs".

CÉDRIC JUBILLAR CONTESTE SON IMPLICATION


Dominique Alzeari, procureur de la République de Toulouse: "La mère de Cédric et son beau-père ont été libérés à l'issue de leur garde à vue sans charge à ce stade à leur encontre. Cédric Jubillar lui a été mis en examen pour homicide aggravé sur conjoint. Cédric Jubillar conteste son implication. Il aura à développer sa défense avec son conseil dans le cadre de la présomption d'innocence".

Cédric Jubillar a été placé sous mandat de dépôt.

13 PARTIES CIVILES DANS CE DOSSIER


Dominique Alzeari, procureur de la République de Toulouse: "Il faut répondre aux interrogations des victimes, il y a 13 parties civiles dans ce dossier actuellement et aux interrogations des citoyens"

2500 ACTES ET PROCÈS VERBAUX


Dominique Alzeari, procureur de la République de Toulouse: "Depuis l'ouverture de l'information judiciaire le 23 décembre dernier, il y a eu plus de 2500 actes et procès-verbaux en six mois, une quarantaine d'expertises, ses moyens matériels considérables, des opérations de ratissages avec plus d'une centaine de gendarmes, dix enquêteurs à plein temps, et des opérations de recherche citoyenne"

UNE COMMUNICATION VOLONTAIREMENT RETARDÉE


Dominique Alzeari, procureur de la République de Toulouse: "Quand on voit l'émotion qu'a suscité cette affaire, il est important de rappeler que la communication a été volontairement retardée pour assurer l'intégrité des investigations"

DÉBUT DE LA CONFÉRENCE DE PRESSE DU PROCUREUR


Dominique Alzeari, procureur de la République de Toulouse, débute sa conférence de presse. 

CONFÉRENCE DE PRESSE DU PROCUREUR


Le procureur de la République Dominique Alzeari tiendra une conférence de presse dans quelques minutes.

UN EXPERT-PSYCHOLOGUE DÉCRYPTE LA PERSONNALITÉ DU SUSPECT

"JE SUIS LE MEC LE PLUS CONNU DU TARN"

PORTRAIT


Ce que l'on sait sur le mari de l'infirmière disparue,  qui vient d'être mis en examen pour "meurtre aggravé"

"Discret et taiseux" ou "brutal, grossier et agressif"... qui est Cédric Jubillar qui vient de passer sa 1ere nuit en prison ?

"RETENIR UNE INTENTION HOMICIDE EST AHURISSANT"


Cédric Jubillar a été mis en examen vendredi pour "meurtre aggravé", six mois après la disparition de son épouse, Delphine Jubillar, 33 ans, une infirmière du Tarn et mère de leurs deux enfants.

Placé en garde à vue mercredi, il a été déféré dans la matinée devant un juge d'instruction au palais de justice de Toulouse. Le procureur de Toulouse doit donner une conférence de presse vers 16 heures.

"A ce stade du dossier, sans corps, sans connaître les origines d’un décès dont on ignore jusqu’à la réalité, retenir une intention homicide est ahurissant", a dénoncé Jean-Baptiste Alary, l'avocat de Cédric Jubillar.

Interrogé sur d'éventuels aveux pendant sa garde à vue, une source proche de l'enquête a dit à l'AFP que le peintre-plaquiste avait "maintenu ses déclarations malgré de longs interrogatoires. Et dément toute implication dans la disparition de sa femme".

EXPLOITATION DU TÉLÉPHONE: POURQUOI 6 MOIS D'ATTENTE

LE TÉLÉPHONE AU COEUR DE L'ENQUÊTE

"IL DÉMENT" TOUJOURS "TOUTE IMPLICATION"


Peintre-plaquiste d'une trentaine d'années, Cédric Jubillar a toujours nié toute responsabilité. Et pendant sa garde à vue, "il a maintenu ses déclarations malgré de longs interrogatoires. Et dément toute implication dans la disparition de sa femme", selon une source proche du dossier.


"Les auditions se sont terminées vers 03H00 du matin (vendredi)", a confié à l'AFP son avocat, Me Jean-Baptiste Alary.

MIS EN EXAMEN POUR MEURTRE AGGRAVÉ


Selon son avocat Me Alary, Cédric Jubillar a été mis en examen ce vendredi pour "meurtre aggravé".

SIX MOIS D'ENQUÊTE ET DE MYSTÈRE


Cela fait un peu plus de six mois que les gendarmes de Toulouse travaillent sur le dossier Jubillar. Retour sur six mois d'enquête et de mystère qui pourraient bien trouver à partir d'aujourd'hui des éléments de réponse. 

L'ÉTAU SE RESSERRE AUTOUR DU MARI

LA MÈRE ET LE BEAU-PÈRE RELÂCHÉS


La mère de Cédric Jubillar et son beau-père qui avait été placés en garde à vue mercredi en même temps que Cédric Jubillar en sont ressortis libre ce vendredi. 


Cédric Jubillar est lui actuellement présenté à un juge d'instruction en vue de sa mise en examen.

CONFÉRENCE DE PRESSE DU PROCUREUR À 16 HEURES


Le procureur de la République Dominique Alzéari donnera une conférence de presse ce vendredi à 16 heures depuis le tribunal judiciaire de Toulouse.

PLUS AUCUN PROFIL FACEBOOK ACCESSIBLE


Les profils Facebook de Cédric Jubillar et de sa mère Nadine ont été fermés depuis quelques jours. Il y a quelques mois, la mère de Cédric Jubillar avait poussé un coup de gueule sur les réseaux sociaux contre les internautes qui accusent sont fils. 

Infos précédentes

Six mois après la disparition de Delphine Jubillar, le triste feuilleton touche-t-il enfin à sa fin ? Ce vendredi 18 juin, à l'issue de 48 heures de garde à vue, Cédric Jubillar, mari de l'infirmière de 33 ans disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 à Cagnac-les-Mines (Tarn), doit être présenté à un juge. Les gardes à vue de sa mère Nadine Jubillar et de son beau-père ont, elles-aussi, été levées ce jour. 

L'artisan-peintre âgé de 33 ans et père de deux enfants, qu'il a eu avec Delphine, a toujours contesté être impliqué dans la disparition de sa femme. C'est lui d'ailleurs qui avait signalé le mercredi 16 décembre au matin aux gendarmes que sa femme s'était volatilisée pendant la nuit après, selon lui, avoir sorti leur deux chiens. 

Après six mois d'enquête, les enquêteurs ont, semble-t-il, trouvé des éléments permettant de mettre à ma la version des faits, notamment des éléments de téléphonies et des photos trouvées dans son téléphone.

Toute l'info sur

La disparition de Delphine Jubillar

Après une première procédure pour "disparition inquiétante", une information judiciaire avait été ouverte à Toulouse pour "enlèvement, détention ou séquestration", les enquêteurs privilégiant la piste criminelle. 

Le procureur de la République de Toulouse Dominique Alzeari doit tenir une conférence de presse ce vendredi après 15 heures. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la Martinique se reconfine dès vendredi

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

Covid-19 : doit-on s'isoler si l'on est déclaré "cas contact" et pleinement vacciné ?

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France stagne, après l'or en aviron

VIDÉO - Pour rassurer, Olivier Véran vaccine devant les caméras sa collègue Olivia Grégoire, enceinte

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.