EN DIRECT - Procès du 13-Novembre : déjà absents hier, les accusés refusent à nouveau de monter dans le box

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre : déjà absents hier, les accusés refusent à nouveau de monter dans le box

FAIT DIVERS - Des enquêteurs autrichien, français puis belges vont être entendus pendant plusieurs jours au sujet des parcours, notamment en Syrie, des accusés présents, sous mandat d'arrêt ou des terroristes décédés.

Live
Infos précédentes

Pour cette douzième semaine au procès des attentats du 13 novembre 2015, une série d'enquêteurs vont être entendus par la cour d'assises spéciale de Paris au sujet des parcours des accusés présents, sous mandat d'arrêt ou décédés et des terroristes. Tous seront anonymisés et entendus en visio.

Mardi 23 et mercredi 24 novembre, des enquêteurs français de la DGSI et un enquêteur autrichien reviendront sur les parcours des accusés Muhammad Usman et Adel Haddadi, présents dans le box. Il sera notamment question de leurs départs d’Algérie et du Pakistan, de leurs activités en zone irako-syrienne, des circonstances de leurs départs de la zone irako-syrienne,  et de leurs trajets entre la Syrie et l’Autriche. Les deux hommes ont été arrêtés dans ce dernier pays et sont soupçonnés d'avoir voulu participer aux attaques. 

Toute l'info sur

Le procès hors norme des attentats du 13-Novembre

Mercredi à 16h également, l'enquêtrice de la DGSI 020SI, qui avait parlé du kamikaze du Bataclan Foued Mohamed Aggad, sera de nouveau entendue, mais cette fois au sujet des frères Fabien et Jean-Michel Clain. Cet exposé était prévu vendredi dernier, mais au regard de l'heure tardive le président avait préféré le décaler. 

En vidéo

Baghouz : le djihadiste français Fabien Clain tué par une frappe de la coalition

Puis du 25 novembre au 8 décembre, une série d'enquêteurs belges témoigneront depuis leur pays, eux aussi sous couvert d'anonymat. Ils évoqueront notamment les relations d'Abdelhamid Abaaoud, coordonnateur des attentats, en Belgique et ses deux départs en Syrie, le séjour en Syrie de Brahim Abdeslam ou encore les départs sur zone de Mohamed Abrini, dit "l'homme au chapeau"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

Covid-19 : Belgique, Italie, Allemagne... l'Europe confrontée au variant Omicron

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

"Autonomie" de la Guadeloupe : de quoi parle-t-on ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.