Procès du 13-Novembre : des enquêteurs et des experts se sont succédé à la barre pour la troisième semaine

Procès du 13-Novembre : des enquêteurs et des experts se sont succédé à la barre pour la troisième semaine

JUSTICE - Pour la troisième semaine du procès des attentats du 13 novembre 2015, des enquêteurs et des experts médicaux se sont succédé à la barre. Vingt accusés sont jugés jusqu'au 25 mai 2022 par la cour d'assises spéciale, dont six en leur absence.

Un peu moins d'une dizaine de témoins étaient attendus au cours de cette troisième semaine du procès des attentats du 13 novembre 2015. Parmi eux, plusieurs policiers dont des enquêteurs de la sous-direction antiterroriste ou encore l'ancien commissaire de la brigade anti-criminalité Christophe Molmy, ainsi que des experts médicaux. 

Le premier policier arrivé au Bataclan quelques minutes après le début de l'attaque, a, lui, fait revivre, mercredi, à une salle d'audience tenue en haleine sa terrifiante progression dans "l'inconnu".

Toute l'info sur

Le procès hors norme des attentats du 13-Novembre

Autre moment fort de la semaine, une vidéo de l'État islamique (EI), diffusée via l'application de messagerie Telegram le 24 janvier 2016, a été présentée à l'audience vendredi 24 septembre. Elle met en scène neuf des auteurs des attentats devant le Stade de France, au Bataclan et sur des terrasses et restaurants parisiens.

Live
Infos précédentes

Durant la semaine précédence, la deuxième, plusieurs enquêteurs de police se sont présentés à la barre, anonymisés ou non, pour revenir sur les scènes de crime du Stade de France, du Carillon du Petit Cambodge, de la Casa Nostra et du Bataclan. 

Considérées comme un "passage obligé " pour plusieurs avocats des parties civiles, la projection de clichés photographiques ou d'images vidéos extraites des caméras de vidéosurveillance et la diffusion d'une bande audio d'une partie de l'attaque de la salle de spectacle, avaient suscité beaucoup d'émotions dans la salle.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Prix des carburants : une indemnité "classe moyenne" de 100 euros pour 38 millions de Français

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - Covid-19 : encore plus de 6000 cas ce jeudi, le nombre de patients hospitalisés en légère baisse

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

Amérique : les Vikings étaient bien là avant Christophe Colomb

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.