Enlèvement de Mia : Rémy Daillet, soupçonné d'avoir contribué à l'organisation du rapt de la fillette, arrêté en Malaisie

Enlèvement de Mia : Rémy Daillet, soupçonné d'avoir contribué à l'organisation du rapt de la fillette, arrêté en Malaisie

JUSTICE - Rémy Daillet, bien connu de la sphère complotiste et soupçonné d'avoir influencé les ravisseurs de la petite Mia Montemaggi au mois d'avril dernier dans les Vosges, a été arrêté samedi en Malaisie où il réside.

Rémy Daillet,  soupçonné d'avoir contribué à l'organisation de l'enlèvement de la petite Mia en avril, a été interpellé samedi en Malaisie où il réside, a-t-on appris ce dimanche de sources proches du dossier. Cette figure complotiste, qui était sous le coup d'un mandat d'arrêt international, a été arrêté par la police malaisienne, a ajouté une des sources proches du dossier.

Toute l'info sur

La petite Mia, 8 ans, retrouvée en Suisse

Un problème de visa

Mais c'est à cause de sa situation administrative que cet ancien cadre du MoDem en Haute-Garonne aurait été interpellé, d'après Le Parisien. "Un problème de visa arrivé à expiration", qui pourrait constituer le début de sa procédure de retour en France, "où les magistrats et les gendarmes en charge de l’affaire de l’enlèvement de la petite Mia l’attendent de pied ferme", précisent nos confrères. Il peut désormais être, soit expulsé vers la France par les autorités malaisiennes pour séjour irrégulier dans leur pays, soit extradé si les autorités retiennent le mandat d'arrêt international, sachant que la procédure d'expulsion est beaucoup plus rapide.

Rémy Daillet avait estimé que le rapt de Mia n’était pas un enlèvement, mais une restitution d’un enfant à sa maman à sa demande. Il avait toutefois refusé de préciser son degré d’implication dans l’affaire. La petite Mia, 8 ans, avait été enlevée mi-avril à la demande de sa mère Lola Montemaggi par plusieurs hommes alors qu'elle était hébergée chez sa grand-mère maternelle dans un village des Vosges. Sa mère n'avait plus le droit de la voir seule ni de lui parler au téléphone. Lola Montemaggi avait été mis en examen pour enlèvement de mineur en bande organisée.

Lire aussi

Outre la mère de la petite fille, six hommes, proches de la mouvance anti-système et complotiste, ont été mis en examen et placés en détention provisoire suite à cet enlèvement, mené comme une véritable opération militaire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDEO - Belgique : nouvelles inondations, un torrent emporte des voitures près de Namur

EN DIRECT - Mesures de restrictions supplémentaires face au Delta dans les Alpes-Maritimes

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

Covid-19 : quelles sont les trois contre-indications à la vaccination ?

Violent incendie dans l'Aude : 900 pompiers toujours mobilisés, coupure de courant jusqu'au Portugal

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.