Propos sur les mineurs étrangers isolés : 10.000 euros d'amende requis contre Éric Zemmour

Propos sur les mineurs étrangers isolés : 10.000 euros d'amende requis contre Éric Zemmour

JUSTICE - L'éditorialiste est jugé devant le tribunal correctionnel de Paris pour ses propos controversés sur les mineurs étrangers isolés, en septembre 2020. Une amende de 10.00 euros a été requise à son encontre.

Le parquet a requis ce mercredi 10.000 euros d'amende, avec possibilité d'emprisonnement en cas de non-paiement, à l'encontre du polémiste d'extrême droite Éric Zemmour, jugé devant le tribunal correctionnel de Paris pour ses propos controversés sur les migrants mineurs isolés. Ce dernier n'était pas présent à l'audience.

Toute l'info sur

Eric Zemmour, de polémiste à candidat à la présidentielle

L'éditorialiste, connu pour ses sorties provocantes sur l'Islam, les avait qualifiés de "voleurs, assassins, violeurs", sur la chaîne CNews en septembre 2020, avant de déclarer vouloir "les renvoyer."

"100 jours amende à 100 euros"

"Au vu de la violence des propos et du contexte dans lequel ils ont été prononcés", et du fait qu'Éric Zemmour a "déjà un passé judiciaire", la procureure a demandé "100 jours amende à 100 euros".

Lire aussi

Ce sont des "propos méprisants, outrageants", qui montrent "un rejet violent" et une "détestation" de la population immigrée, a estimé la procureure dans ses réquisitions. Pour la magistrate, Éric Zemmour est coupable de provocation à la haine et d'injure raciale. Et d'insister : "Les limites de la liberté d'expression ont été franchies."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination obligatoire n'est "pas le choix de la France", assure Olivier Véran

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.