Essonne : un adolescent de 14 ans tué lors d'une rixe entre bandes rivales

Essonne : un adolescent de 14 ans tué lors d'une rixe entre bandes rivales

RIXES - Un affrontement entre bandes rivales ce mardi à Boussy-Saint-Antoine, dans l'Essonne, a fait un mort et deux blessés, dont un très grièvement. Sept personnes ont été interpellées.

Les rixes mortelles se succèdent dans l'Essonne. Un adolescent est mort ce mardi après de nouveaux affrontements entre deux bandes rivales à Boussy-Saint-Antoine. La victime était âgée de 14 ans, a indiqué une source proche de l'enquête à TF1/ LCI. Touchée par des coups de couteau à la gorge, elle était en arrêt cardio-respiratoire à l'arrivée des secours. Deux adolescents, mineurs, ont également été blessés. L'un d'entre eux, de 16 ans, se trouvait en urgence relative. L'autre, blessé plus légèrement au front, a été interpellé par la police, tout comme cinq autres jeunes.

Un peu plus tard dans la soirée, un mineur de 13 ans s’est présenté avec sa mère au commissariat. Il affirme être l’auteur des coups de couteau, selon nos informations. Ce qui porte le nombre de gardés à vue à sept personnes.

Lire aussi

Une cinquantaine de jeunes armés de couteaux, de battes et de béquilles

Selon nos informations, l'une des bandes provenait d'Epinay-sous-Sénart, tandis que l'autre arrivait de Quincy-sous-Sénart. La rixe aurait éclaté aux alentours de 17 heures non loin de la piscine municipale entre une cinquantaine de jeunes, armés de couteaux, battes et béquilles. Un important dispositif de police a été déployé ce mardi soir dans le secteur pour éviter de nouveaux affrontements.

Une adolescente de 14 ans déjà poignardée à mort lundi à Saint-Chéron

Lundi, une collégienne de 14 ans avait été tuée d'un coup de couteau au ventre lors d'une violente altercation entre une dizaine de jeunes de Dourdan et de Saint-Chéron, également dans l'Essonne. La rixe avait éclaté aux alentours de 15h, aux abords du collège Saint-Chéron. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'adolescente se serait interposée entre les bandes avant d'être grièvement blessée. Transportée en urgence vitale à l'hôpital, elle est décédée dans la nuit de lundi à mardi. 

Ce mardi, six mineurs ont été placés en garde à vue. L'un d'entre eux aurait reconnu "son implication dans le coup mortel", a indiqué la procureure de la République Caroline Nisand lors d'un point presse. Une enquête a été ouverte par le parquet d'Évry pour meurtre sur mineur de 15 ans et violences en réunion et confiée à la section de recherches de Paris.

Lire aussi

Pour la procureure de la République d'Evry interviewée par l'AFP, ce phénomène est très présent en Essonne, "gangrène" le département "et place les mineurs en première ligne".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : les décès et les admissions en réanimation en hausse

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : cette condamnation ne "correspond pas à la vérité", tacle Me Temime, l'avocat de Thierry Herzog

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Le coronavirus ne sera pas vaincu d'ici la fin de l'année, selon l'OMS

" J'ai 30.000 euros de dettes" : ces travailleurs ruinés par la crise du Covid

Lire et commenter