Eure-et-Loir : un nourrisson retrouvé dans une panière, la police lance un appel à témoin

Eure-et-Loir : un nourrisson retrouvé dans une panière, la police lance un appel à témoin

FAIT DIVERS - Le commissariat de Chartres a lancé un appel à témoin dimanche soir après qu'un bébé de moins de sept jours a été retrouvé dans la rue deux jours plus tôt. Le nourrisson a été pris en charge.

C'est un homme qui se trouvait vendredi soir dans une rue de Mainvilliers en Eure-et-Loir qui a donné l'alerte. Sous ses yeux, une panière dans laquelle se trouvait un bébé de moins de sept jours, en vie, emmitouflé dans une couverture. 

Le promeneur a immédiatement appelé les secours. Arrivés peu après, les pompiers ont pris en charge le bébé, tandis que le parquet ouvrait une enquête pour tenter de retrouver les parents du nourrisson. 

Origine européenne, sexe masculin

Deux jours après cette découverte, la police a lancé un appel à témoins. Pour les enquêteurs, il s'agit non seulement d'identifier les parents du bébé, mais également de déterminer les circonstances de cet abandon.

"L’ADN du bébé de Mainvilliers et les éventuels éléments scientifiques collectés sur la panière à linge et sur sa tenue vestimentaire pourraient mener les enquêteurs sur une piste, au même titre que des témoignages" rappelle L'Écho Républicain qui a révélé cette affaire. Un chien pisteur a été mobilisé pour les recherches.

Toute personne ayant été témoin des faits ou possédant des informations pouvant aider à retrouver les parents de ce bébé, doivent contacter, dans les plus brefs délais, le commissariat de police de Chartres au 02.37.24.75.39 ou par mail ddsp28@interieur.gouv.fr. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la Haute autorité de santé recommande la vaccination des enfants fragiles

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Noël à Bordeaux : pas "d'arbre mort" mais un sapin de verre et d'acier

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.