Finistère : la mère des deux fillettes retrouvées mortes passe aux aveux

Finistère : la mère des deux fillettes retrouvées mortes passe aux aveux

FAIT DIVERS - Deux enfants âgées de 4 et 6 ans ont été retrouvées mortes mercredi dans un appartement du Relecq-Kerhuon, dans le Finistère. Leur mère a reconnu à être l'origine de leur décès.

La mère de deux fillettes retrouvées mortes mercredi à Relecq-Kerhuon (Finistère) "a reconnu être à l'origine" de leur décès, a annoncé vendredi le parquet de Brest. La femme de 35 ans "a également expliqué avoir cherché à les endormir par des médicaments". Alors que les fillettes de "presque 6 ans et 4 ans" sont "mortes par noyade", leur mère n'a toutefois pas pu donner des indications précises sur la manière par laquelle elle leur avait donné la mort, précise dans un communiqué le procureur de la République de Brest, Camille Miansoni. 

"Le motif de ce passage à l'acte est la séparation annoncée par son mari. Elle a précisé qu'elle avait voulu disparaître avec ses deux filles", indique encore le communiqué.

C'est la grand-mère des deux petites-filles qui avait alerté les pompiers mercredi après ne pas être parvenue à joindre leur maman. À leur arrivée dans l'appartement de la rue Hélène Boucher au Relecq-Kerhuon, dans le Finistère, les secours ont sonné à la porte. La maman leur a ouvert, avant de perdre connaissance. Elle a été hospitalisée.

En évoluant dans le logement, les soldats du feu ont fini par trouver les deux enfants, âgées de 4 et 6 ans, allongées et inanimées sur un lit. Malgré leur intervention, ils n’ont pas réussi à les réanimer. 

Le père alerté par les gendarmes

Le père de famille qui était absent au moment du drame a pu être localisé "à Saint-Malo, où il est actuellement en formation," selon Le Télégramme. Il a été alerté des faits par les gendarmes. 

Une cellule psychologique a été ouverte pour la famille, les voisins "et toutes les personnes touchées qui en auraient besoin", indiquaient nos confrères

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

EN DIRECT - Olivier Véran : "Le pass sanitaire, nous y mettrons fin à la minute où nous le pourrons"

La maladie de Charcot, le dernier combat de Jean-Yves Lafesse

Manifestations contre le pass sanitaire samedi dans toute la France: à quoi s'attendre?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.