"Une dizaine d'accidents" depuis début 2021 : la colère des cyclistes face aux pièges anti-VTT

"Une dizaine d'accidents" depuis début 2021 : la colère des cyclistes face aux pièges anti-VTT

CONSTERNATION - Ces derniers mois, les pièges contre les VTT se multiplient sur les chemins ruraux et de forêts en France. Des obstacles qui suscitent l'indignation des sportifs. Plusieurs d'entre eux témoignent au 20H de TF1.

"C’est choquant. On se dit que c’est quand même loin des valeurs du sport". Interrogé par TF1 dans le reportage en tête de cet article, un vététiste s'offusque des multiples pièges rencontrés ces derniers mois en France. "On entend que ça ces deux, trois derniers mois", estime même un autre cycliste qui se désole des planches à clous et autres câbles tendus en travers des chemins.

Toute l'info sur

Le WE

Si le phénomène n'est pas nouveau, il est en pleine recrudescence. Et il est dangereux. Depuis 2004, le Collectif de défense des loisirs verts (Codever) a dénombré 51 blessés et 10 décès liés à ces obstacles. Il pourrait y en avoir trois fois plus. "On n’arrive même plus à inventorier tous [ces actes de délinquance]. Sur les neuf premiers mois de 2021, on est déjà à une dizaine d’accidents, de signalements de pièges. Il y a aussi sept personnes blessées, dont trois très grièvement", ajssure Charles Péot, directeur et fondateur du Collectif de défense des loisirs verts. 

Un vététiste sauvé in-extremis

Victime de l'un de ces pièges, Gaëtan Broda a accepté de témoigner au micro de TF1. En pleine descente et lancé à plus de 50 km/h, il a heurté une planche à clous. "J’ai roulé dessus, ce qui a crevé instantanément mes pneus", indique le jeune homme de 18 ans. "À ce moment-là, je n’ai pas tout de suite compris ce qu’il s’était passé. J’ai heurté un arbre avant de perdre connaissance", souligne-t-il. Le vététiste a eu beaucoup de chances, sauvé par son casque. Malgré un traumatisme crânien, une commotion cérébrale, une fissure de l'arcade et de la pommette, un bassin désaxé  et une lésion au foie, il est parvenu à prévenir les secours grâce à son téléphone. Il a ensuite été évacué in extremis par hélicoptère.

Sur le plan financier aussi, les dégâts sont importants. Dans un post sur les réseaux sociaux, le sportif a, en effet, estimé à plus de 1500 euros le coût nécessaire à la remise en état de marche de son vélo. "Je souhaiterais juste pouvoir remonter sur mon vélo au plus vite et prouver à ces crétins que la montagne appartient à tous. Et qu'on peut cohabiter dans le respect et la tranquillité", a-t-il fait savoir. 

Lire aussi

Dans ce genre d'affaires, les auteurs ne sont pas souvent identifiés. La seule condamnation pour la pose de ces pièges remonte à 2015. Un chasseur avait alors été condamné à 9 mois de prison, dont un ferme. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de précipitations en 48h : la Sicile frappée par des inondations meurtrières

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.