Chantage à la sextape : Karim Benzema renvoyé devant le tribunal correctionnel

Chantage à la sextape : Karim Benzema renvoyé devant le tribunal correctionnel

JUSTICE - Le parquet de Versailles annonce ce jeudi le renvoi devant le tribunal correctionnel de Karim Benzema dans l'affaire du chantage à la sextape de Mathieu Valbuena, en 2015.

Karim Benzema aura finalement affaire à la justice. L'attaquant français du Real Madrid est renvoyé devant le tribunal correctionnel pour "complicité de tentative de chantage" dans l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, son ancien coéquipier chez les Bleus. Une affaire qui remonte à 2015. 

Toute l'info sur

Affaire de la sextape de Mathieu Valbuena

L'ancien international est soupçonné d'avoir incité l'actuel milieu de terrain de l'Olympiakos à payer des maîtres chanteurs qui menaçaient de dévoiler une vidéo intime le mettant en scène. 

Quatre autres hommes sont également renvoyés dans ce dossier pour "tentative de chantage" et l'un d'entre eux pour "abus de confiance" également. Djibril Cissé a, lui, été écarté des poursuites, conformément aux réquisitions du parquet rendues fin juin.

"Acharnement"

"Nous ne sommes malheureusement pas surpris. Il s'agit d'une décision aussi absurde que prévisible", a réagi Me Sylvain Cormier, l'avocat de Karim Benzema, dénonçant un "acharnement" contre son client.

Ce renvoi devant le tribunal correctionnel constitue en revanche "la suite logique de l’instruction qui a parfaitement établi la participation des différentes personnes", a quant à lui estimé le conseil de Mathieu Valbuena, Me Paul-Albert Iweins. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vacances de février : les stations de ski lancent un SOS à Jean Castex

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Neige-verglas : la vigilance orange levée sur tout le territoire

EN DIRECT - Relations États-Unis-Europe : la France souhaite un moratoire sur le bras de fer commercial

Lire et commenter