Loiret : un couple mis en examen et placé en détention provisoire après la mort de leur bébé de 9 mois

Loiret : un couple mis en examen et placé en détention provisoire après la mort de leur bébé de 9 mois

FAIT DIVERS - Deux jours après la mort d'un nourrisson à Ladon dans le Loiret, sa mère et son beau-père ont été mis en examen pour violences volontaires sur mineur ayant entraîné la mort par ascendant et de violences habituelles sur mineur. Ils ont été placés en détention provisoire.

Le décès de l'enfant avait été constaté dans la nuit de lundi à mardi, à 0h35. Un peu plus tôt, vers 21 heures, les secours avaient été appelés par un couple demeurant à Ladon. À leur arrivée, les pompiers avaient retrouvé un bébé de 9 mois qui présentait des signes physiques inquiétants. Après 1h30 de soins, l'enfant était héliporté vers le CHU de Tours, en raison de son état particulièrement grave. La maman du nourrisson, et son beau-père, respectivement âgés de 29 et 31 ans, avaient été placés en garde à vue dans la soirée tandis que le parquet de Montargis ouvrait une enquête de flagrance pour violences ayant entrainé la mort sans intention de la donner sur un mineur de 15 ans par un ascendant ou une personne ayant autorité sur la victime.

Ce jeudi, à l'issue de leur garde à vue, le parquet d'Orléans, dont le pôle criminel a récupéré ce triste dossier fait savoir qu'une "information judiciaire a été ouverte le 21 juillet 2021 des chefs de violences volontaires ayant entraîné la mort sur mineur de 15 ans par ascendant et de violences habituelles sur mineur de 15 ans suivies d'une incapacité totale de travail supérieure à 8 jours". Le couple a été mis en examen de ces chefs et placé en détention provisoire. 

Lire aussi

Une autre enfant de 7 ans placée

Le parquet ne donne pour l'heure aucun détail sur les causes précises du décès du bébé. Il ajoute toutefois qu'une fillette de 7 ans qui vivait au domicile du couple est protégée par une ordonnance de placement provisoire prise par le procureur de la République de Montargis. Un juge des enfants sera saisi de sa situation.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

EN DIRECT - Covid-19 : la Martinique se reconfine dès vendredi

PHOTO - Emmanuel Macron préside un conseil des ministres depuis son avion, un fait inédit

Covid-19 : le pass sanitaire élargi entrera en vigueur le 9 août

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France stagne, après l'or en aviron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.