Marseille : un homme tué par balle et une femme blessée

Marseille : un homme tué par balle et une femme blessée

VIOLENCE - Les faits sont survenus dans la nuit de dimanche à lundi. Les jours de la femme qui a été blessée par balle ne sont pas en danger, a précisé à l'AFP une source policière.

Marseille a de nouveau été le théâtre de coups de feu, dans la nuit de dimanche 4 à lundi 5 juillet. Dans le même quartier, un homme a été tué par balle et une femme blessée, a-t-on appris de sources concordantes. Dans le 13e arrondissement de Marseille, à 4h40, la police a été appelée pour une femme de 31 ans blessée par balles. Selon une source policière, elle a été touchée par quatre impacts mais ses jours ne sont pas en danger.

La police judiciaire a été saisie

Quelques minutes plus tard, les policiers étaient à nouveau appelés pour une autre personne blessée par balles à proximité. Dans une voiture, ils ont découvert un homme, trentenaire également, décédé. D'après les informations de TF1/LCI, une ou plusieurs armes de type kalashnikov auraient été utilisées par le ou les tireurs. 

La police judiciaire a confirmé à l'AFP avoir été saisie d'un homicide et d'une tentative d'homicide lundi, sans donner davantage de précisions.

Lire aussi

Une semaine plus tôt, deux jeunes hommes d'une vingtaine d'années ont été tués par balle dans deux quartiers populaires de Marseille. Depuis le début de l'année, cinq personnes sont mortes dans des règlements de compte liés aux stupéfiants dans les Bouches-du-Rhône, selon la préfecture de police. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

Dans le Gard, le geste héroïque d'un élève de 9 ans pour sauver son camarade de l'étouffement

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

En plein conflit sur les licences de pêche post-Brexit, deux navires britanniques verbalisés en baie de Seine

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.