Marseille : deux personnes tuées par balle dans deux nouvelles fusillades

Voiture de police (illustration).

FAITS-DIVERS - Deux nouvelles fusillades ont éclaté dans la nuit de mardi à mercredi à Marseille, selon des informations confirmées par LCI. Deux personnes sont décédées, deux autres ont été blessées.

Nouveaux drames à Marseille. Deux personnes sont décédées et autant ont été blessées dans deux échanges de tirs, sans lien apparent, dans la nuit de mardi à mercredi, selon des informations de La Provence et BFMTV, confirmées par LCI. Les faits se sont déroulés dans les 1er et 13e arrondissements de la ville.

D'après le parquet de Marseille, l'homme tué mardi soir dans le 1er arrondissement, aux alentours de la porte d'Aix, est âgé de 25 ans. L'auteur des tirs a utilisé une arme "probablement de type semi-automatique", détaille le parquet dans un communiqué. "Cet individu a ouvert le feu sur deux jeunes hommes présents sur les lieux."

"Il y avait des emballages de paquets de cigarette près du corps de la victime, donc c'est peut-être en lien avec le trafic de clopes", estime une source proche du dossier auprès de La Provence. Une autre personne a été blessée au dos. La brigade criminelle de la police judiciaire est désormais "saisie des faits d'homicide en bande organisée, tentative d'homicide en bande organisée et association de malfaiteurs", indique le parquet.

Lire aussi

L'autre fusillade, au nord de la ville et à proximité d'une école visitée la semaine dernière par Emmanuel Macron, a eu lieu plus tard dans la nuit, aux alentours de 2h du matin, selon BFM Marseille Provence. Deux personnes, à bord d'une voiture, ont été ciblées par plusieurs individus, munis d'armes automatiques, selon la même source. Les deux victimes ont réussi à se réfugier "dans un appartement de la cité", précise le parquet, mais l'une d'elles, un homme "dont l'identité est en cours de validation", est décédé peu après des suites de ses blessures. L'homme qui l'accompagnait n'a pas été blessé. La police judiciaire est désormais saisie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

EN DIRECT - Guadeloupe : les autorités sanitaires déposent une dizaine de plaintes après des menaces de mort

Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

Patrimoine, assurance-chômage... Les annonces d'Emmanuel Macron pour les travailleurs indépendants

Covid-19 : bientôt un allègement des restrictions en France ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.