Meurtre d'Arthur Noyer : les parents du jeune caporal sont "prêts" pour le procès de Nordahl Lelandais

Meurtre d'Arthur Noyer : les parents du jeune caporal sont "prêts" pour le procès de Nordahl Lelandais

TÉMOIGNAGES – Moins d'une semaine avant l'ouverture du procès à Chambéry (Savoie) pour le meurtre de leur fils, les parents du jeune caporal Arthur Noyer indiquent dans les médias être sur un "mode guerrier" pour cet événement qui doit durer jusqu'au 12 mai.

Jusqu'à présent, ils n'ont vu son visage qu'en photo. À partir de lundi prochain, l'homme soupçonné d'avoir tué leur fils se trouvera dans le box des accusés, à quelques mètres d'eux. Alors que le procès de Nordahl Lelandais pour le meurtre d'Arthur Noyer doit s'ouvrir lundi prochain devant la cour s'assises de Savoie, à Chambéry, les parents du jeune caporal décédé il y a quatre ans alors qu'il n'avait que 23 ans témoignent pour la première fois ce mardi dans la presse. "On est prêt, nous sommes sur un mode guerrier", affirme ainsi père de la victime, Didier Noyer au micro de RTL et dans les colonnes du Parisien.  

Nordahl Lelandais est soupçonné d'avoir tué le jeune militaire dans la nuit du 11 au 12 avril 2017. Il sera jugé pour meurtre quatre ans après les faits et non pour assassinat. Les parents du caporal sont eux convaincus qu'il avait préparé son geste. "J'ai la conviction que c'est un assassin. Nous avons l'intime conviction qu'à un moment donné il y a eu préméditation d'une manière ou d'une autre", insiste Didier Noyer qui ne prononce jamais le nom de celui qui est aussi le meurtrier présumé de la petite Maëlys de Araujo, en août 2017, quatre mois après celui d'Arthur Noyer.

Toute l'info sur

Affaires Maëlys et Arthur Noyer : l’inquiétant Nordahl Lelandais

"La haine nous rongerait"

Nordahl Lelandais s'exprimera-t-il à l'audience ? Fera-t-il des révélations ? Tout le monde l'ignore. "Je n'attends rien de Lelandais, je ne suis pas sûr qu'il ait évolué dans ce qu'il est. De lui je n'attends rien. Il a nié pendant des mois", pense la mère du caporal.

Le couple endeuillé garde toutefois la tête haute après cette tragédie, pour leur autre fils, mais aussi pour les amis du jeune homme. "On ne se laisse pas envahir par la haine car ça nous rongerait. Arthur, c'était un garçon charmant, plein de joie de vivre. Arthur, c'était la notion de partage", confie le couple. Ce drame "a brisé notre vie. Nous, on a pris perpétuité. Si l'autre pouvait prendre au minimum perpétuité, ce serait peut-être pas mal", conclut Didier Noyer. "On espère une justice à la hauteur", déclare la mère du chasseur alpin, Cécile Noyer, chez nos confrères

Lire aussi

Mis en examen pour assassinat dans un premier temps en décembre 2017, Nordahl Lelandais avait reconnu en mars 2018 une bagarre entre lui et Arthur Noyer qui avait entraîné la mort du caporal, membre du 13e Bataillon de chasseurs alpins.  Selon lui, les faits se seraient passés à Saint-Baldoph, près de Chambéry, dans la nuit du 11 au 12 avril 2017, après avoir pris en stop le militaire originaire de Bourges, à la sortie d’une boîte de nuit dans le centre-ville de Chambéry. 

Nordahl Lelandais est par ailleurs mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys et pour agressions sexuelles sur deux petites cousines. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Chute d'une fusée chinoise : qu'est-ce que le point Nemo, où s'échouent d'ordinaire les débris spatiaux ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.