Mort d'Alisha : "On a l'impression qu'ils vivent dans un autre monde", déclare l'avocat d'un des suspects Frank Berton

Mort d'Alisha : "On a l'impression qu'ils vivent dans un autre monde", déclare l'avocat d'un des suspects Frank Berton

JUSTICE- Alors que deux adolescents suspectés de la mort d'Alisha, morte noyée trois jours plus tôt à Argenteuil, ont été mis en examen pour "assassinat" ce mercredi, l'avocat du principal accusé déclare que son client est en "état de choc".

Ce mercredi, les deux adolescents suspectés de la mort d'Alisha, 14 ans, ont été mis en examen pour "assassinat" et placés en détention provisoire a fait savoir l'avocat du principal suspect Me Frank Berton à LCI. À sa sortie du palais de justice, dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 mars, le ténor du barreau a livré quelques explications. Selon lui, l'adolescent de 15 ans a pris conscience de son acte : "Ce garçon est effondré, il regrette. Dire qu'il n'a pas de remords ne correspond pas du tout à la réalité"

Toute l'info sur

Alisha, 14 ans, morte noyée après une altercation à Argenteuil

Au micro de LCI, l'avocat évoque "deux jeunes en état de choc et abasourdis par ce qu'ils ont fait." Lorsqu'il parle de son client, le ténor du barreau décrit "un garçon timide, passionné d'informatique, sa maman ne comprend pas du tout." Il rappelle par ailleurs les deux adolescents n'étaient pas connus des services judiciaires. 

Les deux suspects, l'adolescent et sa compagne (tous les deux nés en 2005), étudiaient dans le même établissement scolaire que la victime au lycée Cognac-Jay à Argenteuil (Val-d'Oise) "Une brève relation amoureuse s'était nouée entre le jeune homme et la victime. À l'issue, en septembre 2020, une autre relation se noue entre le jeune homme et la jeune fille (déférée ce mercredi, ndlr)" avait relevé le procureur ce mercredi. 

En vidéo

Mort d'Alisha : les deux mineurs mis en examen

À partir de là, la relation entre les deux adolescentes se dégrade, selon la mère du principal suspect qui s'exprimait ce mercredi sur LCI. Elle raconte comment la copine de son enfant a communiqué les clichés de la victime en sous-vêtements à son fils. Selon des sources proches de l'enquête, Alisha faisait l'objet de harcèlement dans l'établissement scolaire.

Comment ce drame a-t-il pu se produire ? "C'est surréaliste, on a l'impression qu'ils vivent dans un autre monde", répond l'avocat du suspect, qui ajoute : "La perception de la réalité de ces jeunes est complètement faussée par rapport à la nôtre."

Ils ne pensaient pas qu'elle était morte- Me Frank Berton, avocat du principal suspect

Lire aussi

Selon une première autopsie, la jeune fille est morte de noyade. Les deux suspects "ne pensaient pas qu'elle était morte, ils pensaient qu'elle allait nager et puis revenir, et peut-être oublier", a poursuivi Frank Berton au micro de LCI. Cependant, l'avocat estime que l'agresseur présumé "ne conteste pas sa responsabilité, il la prend même au contraire". Les deux adolescents encourent jusqu'à 20 ans de prison. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

EN DIRECT - Les premiers enseignants "sans doute vaccinés dès la semaine prochaine"

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Aurélien éliminé de "Koh-Lanta" : "Avec Thomas, on peut clairement parler de trahison"

Funérailles du prince Philip : avec ou sans Meghan et Harry ?

Lire et commenter