Mort d'Elisa Pilarski : son compagnon mis en examen pour homicide involontaire

Christophe Ellul est mis en examen pour "homicide involontaire".

JUSTICE - Le compagnon d'Elisa Pilarski, décédée de morsures de chiens fin 2019 dans une forêt de l'Aisne, a été mis en examen ce jeudi pour homicide involontaire, annonce le parquet de Soissons.

Une nouvelle avancée dans l'affaire de la mort d'Elisa Pilarski. Ce jeudi, le compagnon de la jeune femme a été mis en examen pour homicide involontaire selon le parquet de Soissons. Âgée de 29 ans et enceinte, elle avait été retrouvée morte dans une forêt de l'Aisne fin 2019 où elle promenait Curtis, l'animal de son compagnon, Christophe Ellul. Selon l'autopsie, elle a succombé après "une hémorragie consécutive à plusieurs morsures".

Christophe Ellul a été mis en examen "pour avoir par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité (...) involontairement causé la mort" de sa compagne, "résultant de l’agression commise par plusieurs chiens dont il était propriétaire ou gardien", selon un communiqué du parquet. Il a été placé sous contrôle judiciaire "avec l'interdiction d'entrer en contact avec les membres de la famille d'Elisa Pilarski". L'instruction se poursuit dans le cadre de l'information judiciaire ouverte.

Lire aussi

De son côté, Me Alexandre Novion, avocat de Christophe Ellul a réagi à LCI : " Cette mise en examen n’est pas un scoop. Il s’agit d’un événement qui était annoncé depuis longtemps. Maintenant que le statut est officialisé, on va se défendre en considération de ce nouveau statut. Pour Christophe Ellul, c’est un coup supplémentaire porté à son moral. " Il a aussi ajouté que le compagnon Elisa Pilarski était "combatif " et qu'il allait "se défendre". "Malgré ce nouveau statut, il reste une victime. Il a perdu sa compagne et son enfant Enzo dans ce drame. Il va continuer de collaborer au mieux avec la justice. Je rappelle qu’il est présumé innocent".

Christophe Ellul, avait mis en cause une meute de chasse, mais les résultats des analyses ADN et d'un examen des morsures "tendent à démontrer l'implication exclusive du chien Curtis dans les morsures ayant entraîné la mort" de la jeune femme, avait indiqué le parquet en novembre. Le compagnon de la victime refuse de croire que son chien est l'unique responsable de la mort de sa copine. "Curtis est innocent. Il n'aurait jamais tué Elisa", avait-il alors réagi, critiquant les rapports d'expertise.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Alerte enlèvement : une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

REVIVEZ - PSG-Bayern Munich (0-1) : malgré la défaite, Paris verra à nouveau les demies

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

EN DIRECT - États-Unis : Pfizer dit pouvoir livrer 10% de doses de vaccins de plus que prévu d'ici fin mai

Lire et commenter