Nice : un adolescent de 16 ans dans un état grave après avoir été poignardé

Nice : un adolescent de 16 ans dans un état grave après avoir été poignardé

FAIT DIVERS - Un jeune homme a été grièvement blessé par arme blanche jeudi soir à Nice. Deux suspects, qui avaient été placés en garde à vue, ont finalement été relâchés.

Les violences entre mineurs se succèdent ces dernières semaines. Jeudi soir, entre 18 heures et 19 heures dans une rue de Nice (Alpes-Maritimes), un adolescent de 16 ans a été très grièvement blessé par arme blanche. Les secours, qui sont intervenus rapidement, ont retrouvé la victime dans un état d'urgence absolue, place des Cigalusa. Le jeune homme a été transporté à l'hôpital, où il se trouvait toujours ce vendredi. 

"Les circonstances sont pour l’instant floues, mais selon les premiers éléments, il s’agirait d’une rixe, indique une source policière à LCI. Deux jeunes de 18 et 16 ans ont été interpellés par les policiers, soupçonnés d’avoir portés les coups de couteau. Ils ont été placés en garde à vue." Une enquête a été ouverte par le parquet de Nice après ces faits. 

Contacté par notre rédaction, le procureur de la République précisait ce matin que "des vérifications sont en cours sur  l'implication des deux jeunes hommes interpellés, implication qui n’est pas acquise à ce stade". Les gardes à vue ont finalement été levées en fin de journée ce vendredi. "Vérifications faites ils s’agissaient de proches de la victime. Le contexte est encore flou. La victime, touchée à l'aine par arme blanche et opérée après, va mieux mais n’a pu être entendue à ce stade vu son état de santé" a fait savoir le magistrat..

Lire aussi

Un autre adolescent blessé à Besançon

Un peu plus tôt jeudi après-midi, à Besançon cette fois, un adolescent a été blessé avec un couteau dans un tramway près avoir été pris à partie pour une raison encore inconnue. "Quatre suspects, âgés de 15 à 17 ans, ont été interpellés et placés en garde à vue", a précisé le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux.

Blessée à la cuisse, la victime a été transportée à l'hôpital de Besançon (Doubs), mais son pronostic vital n'est pas engagé, a précisé une source policière, soulignant que le motif de l'agression n'était pas encore établi. Selon les premiers éléments recueillis par les enquêteurs, le jeune homme aurait eu une altercation avec un groupe d'individus jeudi après-midi dans un tramway circulant au centre-ville de Besançon. 

"Le sang a coulé. C’est un jeudi noir pour Besançon", se sont émus dans un communiqué les élus LR d'opposition du conseil municipal de Besançon, réclamant à la majorité de gauche, dirigée par l'écologiste Anne Vignot, "des mesures concrètes pour enrayer la spirale de la violence". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

EN DIRECT - "Nous avons encore devant nous des jours difficiles à l'hôpital", prévient Attal

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

Lire et commenter