Policier tué à Avignon : pour la sœur du tireur présumé, "quelqu'un veut lui faire porter le chapeau"

Policier tué à Avignon : pour la sœur du tireur présumé, "quelqu'un veut lui faire porter le chapeau"

TÉMOIGNAGE - Quatre jours après la mort du brigadier Eric Masson à Avignon, le tireur présumé âgé de 19 ans a été interpellé par les forces de l'ordre. Sa sœur, libérée de garde à vue, a témoigné auprès de TF1.

Quatre jours après le drame d'Avignon et quelques heures après l'hommage rendu au brigadier Eric Masson, trois hommes ont été interpellés dimanche soir au péage de Remoulins, à 20 kilomètres à l'ouest d'Avignon, en direction de l'Espagne. Parmi eux figuraient le tireur présumé et son complice, de 19 et 20 ans, ainsi que le chauffeur du véhicule. Les hommes, et la sœur de l'un d'eux - alors soupçonnée d'être complice et arrêtée au petit matin lundi - ont été placés en garde à vue au commissariat d'Avignon.

Toute l'info sur

Avignon : le policier Éric Masson tué lors d'une opération antidrogue

Il n'avait pas de comportement étrange.- A., la soeur du tireur présumé

Libérée, la jeune femme qualifie la situation d'"incompréhensible" et dit être "sous le choc" devant les caméras de TF1 ce mardi. "Il allait surement en Espagne pour changer d'air, mais pas pour s'enfuir", commente celle qui se trouvait justement dans le pays frontalier les "8 et 9 mai pour son anniversaire". Mais "je n'ai pas eu de contact avec mon frère", assure-t-elle. 

Un frère, formellement reconnu par le collègue d'Eric Masson, qu'elle décrit comme "quelqu'un d'assez calme, de très respectueux". Certes, "il avait déjà fait des bêtises de consommateur de drogue, mais pas de là à ôter la vie à quelqu'un. Il en est incapable. Il a des projets de vie, c'est un jeune comme tout le monde", souligne la jeune femme. "Je ne pense pas qu'il soit impliqué dans cette affaire. Je pense que quelqu'un veut lui faire porter le chapeau."

Avant que le meurtrier présumé ne soit arrêté par les forces de l'ordre dimanche, "il était serein comme d'habitude, indique-t-elle. Il n'avait pas de comportement étrange, inquiet ou anxieux". Tous les deux avaient "des échanges normaux comme on peut avoir entre frères et sœurs." Pour la jeune femme, libérée sans poursuite, pas de doute, "la vérité se saura".

Lire aussi

Selon nos informations, la sœur du tireur présumé et le chauffeur du véhicule, d'une cinquantaine d'années, ont été relâchés sans poursuite judiciaire à ce stade. Les deux principaux suspects restent quant à eux en gardent à vue, mais continuent de nier les faits reprochés. Quant à l'arme du crime, elle n'a toujours pas été retrouvée. Les enquêteurs poursuivent ainsi leurs recherches. Et tentent de déterminer si les deux principaux suspects ont bénéficié d'autres complicités durant leur cavale. 

Écoutez ce podcast de l'émission 24H Pujadas qui est consacré à l'insécurité en France

Découvrez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque jour, 24H Pujadas analyse l’actualité et le monde qui nous entoure. "Les Partis Pris" s’articule autour de plusieurs éditorialistes pour donner chacun dans leurs domaines de prédilections, leurs points de vue sur des sujets du moment.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.