Coup de filet anti-drogue à Canteleu : "Je viens de vivre le pire moment de ma vie," raconte la maire après sa garde à vue

Dans le cadre d'un filet antidrogue, Mélanie Boulanger, la maire de Canteleu (Seine-Maritime) a été mise en garde à vue. Remise en liberté, elle s'est exprimée devant l'une de nos caméras. Mais pourquoi est-elle soupçonnée ? Que s'est-il passé ?

JUSTICE - La maire PS de Canteleu Mélanie Boulanger, remise en liberté à l'issue de sa garde à vue intervenue vendredi lors d'un coup de filet anti-stupéfiants, a dénoncé ce lundi "un régime qui n'était pas justifié". Cinq personnes ont été mises en examen dimanche, quatre autres pourraient suivre.

La justice s'empare du vaste coup de filet anti-stupéfiants survenu vendredi en Seine-Maritime. Cinq personnes ont été mises en examen dimanche, et quatre autres seront présentées lundi au juge d'instruction, a indiqué lundi le parquet de Bobigny. "Je viens de vivre le pire moment de ma vie", a raconté ce lundi la maire de Canteleu, Mélanie Boulanger, qui faisait partie des personnes interpellées.

En tout, ce sont dix-neuf personnes qui avaient été interpellées et placées en garde à vue vendredi matin. Quinze en Seine-Maritime et quatre en Seine-Saint-Denis. Parmi les personnes arrêtées : la maire PS Mélanie Boulanger donc, mais aussi l'un de ses adjoints de la commune de Canteleu, proche de Rouen. Leurs gardes à vue ont été levées au cours du week-end, selon leurs avocats.

Lire aussi

"Les trafiquants ont essayé d'entrer en contact avec moi"

"Je viens de vivre le pire moment de ma vie", a déclaré Mélanie Boulanger ce lundi au cours d'une conférence de presse. "Le régime de GAV n'était pas justifié, car il n'était pas nécessaire. Depuis sept ans, je n'ai cessé de tirer la sonnette d'alarme, de répéter que la situation à Canteleu était alarmante." "Les trafiquants "ont essayé plusieurs fois d'entrer en contact avec moi par personnes interposées", a ajouté l'élue.

Vendredi, le procureur de Bobigny, Eric Mathais, avait indiqué que les perquisitions avaient "permis de saisir 15 kg d'héroïne, 25 kg de produit de coupe, des armes à feu et la somme de 375.000 euros". "Un très gros réseau de trafiquants de drogue a été démantelé", avait indiqué samedi à l'AFP une source proche du dossier. Selon elle, il y a plusieurs volets dans cette affaire, "l'importation de très gros volumes d'armes et de drogue" et le "blanchiment".

"On parle d'une famille historique à Canteleu. Des gens dans le viseur des policiers depuis plusieurs années", avait indiqué cette source, affirmant que "cette famille influençait très fortement le monde politique local à Canteleu". Huit gardes à vue au total ont été levées en l'état, a indiqué lundi matin le parquet de Bobigny. Deux sont toujours en cours.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre : "On aurait voulu faire plus", assure un policier aux parties civiles

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.