Pas-de-Calais : un "grand félin" errant recherché, le droit de l'abattre accordé

Traque au félin errant dans le Pas-de-Calais

RECHERCHE - Un animal non identifié a été repéré depuis mercredi à proximité de plusieurs communes du Pas-de-Calais. La préfecture vient ce samedi d'accorder le droit de l'abattre.

Le Pas-de-Calais en alerte. Depuis mercredi, un animal, que les autorités ne parviennent pas à identifier, erre à proximité de plusieurs communes, entre Frévent et Auxi-le-Château. Selon la préfecture, impossible pour l'heure de déterminer de quel animal il s'agit. "Les éléments constatés sur le terrain par les gendarmes et les louvetiers [agents de l'État specialistes de la chasse : NDLR], notamment ses traces de pas, laissent à penser qu'il pourrait s'agir d'un grand félin", écrit-elle dans un communiqué publié ce samedi.

Toute l'info sur

Les Matins LCI - Week-end

Les premières traces de l'animal remontent à mercredi. Selon nos confrères de La Voix du Nord, la gendarmerie a mobilisé un hélicoptère pour survoler la zone, ainsi que plusieurs hommes au sol. Sans succès. Seule une photo de nuit a pu être réalisée. "L'important dispositif déployé par le groupement de la gendarmerie nationale n'a pas encore permis d'intercepter l'animal", confirme la préfecture.

Un appel à témoins lancé

Dès lors, afin de protéger la population de la zone face à "une divagation dangereuse", le préfet du Pas-de-Calais a pris la décision d'autoriser les tirs sur l'animal. "Sur l'ensemble des communes de l'arrondissement d'Arras, des opérations de tirs de prélèvement simple d'un animal pouvant être un grand félin ou un fauve, mâle ou femelle", sont autorisées "jusqu'au 29 octobre", annonce la préfecture. Elle précise ne disposer d'aucune information concernant le comportement de l'animal ou son rapport aux personnes.

Un appel à témoins a également été lancé. "Toute personne possédant des informations sur cet animal permettant de le capturer vivant est invitée, de manière anonyme si elle le souhaite, à se rapprocher des services de gendarmerie", conclut la préfecture.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 8 cas de variant Omicron détectés ce jeudi en France

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Variant Omicron et 5e vague du Covid : un nouveau conseil de défense sanitaire prévu lundi

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.