Pau : le responsable d'un centre de réfugiés tué par un demandeur d'asile en instance d’expulsion 

Pau : le responsable d'un centre de réfugiés tué par un demandeur d'asile en instance d’expulsion 

FAIT DIVERS - Une agression au couteau s'est déroulée ce vendredi au Centre d'accueil pour demandeurs d'asile (Cada) Isard COS, à Pau. Un responsable du centre est mort. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, s'est rendu sur place en fin d'après-midi.

Le drame a eu lieu en fin de matinée, ce vendredi, cours Léon-Bérard à Pau. C'est là, dans les locaux du Centre d'accueil pour demandeurs d'asile Isard COS, qu'un pensionnaire a attaqué à l'arme blanche un des responsables. Plusieurs coups de couteau lui ont été portés. La victime, un homme de 46 ans père de famille, est mort peu après les faits, malgré l'intervention rapide des secours.

L'auteur présumé des faits interpellé

Les forces de police, également rapidement arrivées sur les lieux, ont pu interpeller l'auteur présumé des faits, âgé de 38 ans, sans incident. D'origine soudanaise, il se trouvait sous le statut de réfugié, selon nos informations. Il ne vivait pas au centre, mais y avait été pris en charge par le passé. Il est connu de la police pour des faits de violence et avait effectué un passage en prison, mais était inconnu des services de renseignement. Il venait de se voir refuser son statut de réfugié par l'Ofpra, a-t-on précisé de sources policières et municipale. Les circonstances de son passage à l'acte sont assez floues, mais la piste terroriste est écartée, selon une source proche du dossier à l'AFP.

Choquée, une employée du centre de 47 ans, en "état de détresse pyschologique", a été transportée à l'hôpital de Pau, selon les pompiers des Pyrénées-Atlantiques.

Gérald Darmanin s'est rendu sur place

Dans les colonnes du  quotidien La République des Pyrénées, le maire MoDem de la ville, François Bayrou a déclaré qu'il s'agissait d'un "drame épouvantable". "C’est d’autant plus choquant que la victime était engagée pour aider ces réfugiés", a-t-il ajouté.

Gérald Darmanin s'est rendu sur place et s'est exprimé devant la presse aux alentours de 17h30. Le ministre de l'Intérieur a indiqué que l'agresseur était connu des services de police.

Implanté de longue date à Pau, le Centre d'accueil de demandeurs d'asile Isard COS, est, selon son site internet, un centre de 257 places qui offre aux demandeurs d'asile et réfugiés un "accompagnement global mais adapté à chaque situation familiale ou personnelle", et propose des hébergements dans différents quartiers de la ville.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : les décès et les admissions en réanimation en hausse

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : cette condamnation ne "correspond pas à la vérité", tacle Me Temime, l'avocat de Thierry Herzog

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Le coronavirus ne sera pas vaincu d'ici la fin de l'année, selon l'OMS

Assouplissement des mesures anti-Covid : pourquoi Emmanuel Macron fixe-t-il un horizon de "4 à 6 semaines" ?

Lire et commenter