Enquête ouverte contre le Youtubeur Papacito pour "provocation" au meurtre

Enquête ouverte contre le Youtubeur Papacito pour "provocation" au meurtre

MENACES - Une enquête a été ouverte visant le Youtubeur d'extrême-droite Papacito, que Jean-Luc Mélenchon accuse d'avoir appelé au meurtre.

Après la plainte, l'enquête. Selon nos informations, le parquet de Paris a ouvert une enquête ce mercredi 9 juin contre le youtubeur Papacito du chef de "provocation publique non suivie d'effet à la commission d'atteintes à la vie ou à l'intégrité des personnes". Cette enquête a été ouverte après la plainte de Jean-Luc Mélenchon qui accuse le youtubeur "d'appels au meurtre". Les investigations ont été confiées à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP). 

Toute l'info sur

Jean-Luc Mélenchon, un dérapage complotiste ?

"C'est mon métier, je suis polémiste"

Dans une vidéo diffusée dimanche, mais retirée depuis de la plateforme, et dénommée "le gauchisme est-il pare-balles ?", le Youtubeur jusqu'ici inconnu du grand public proférait des menaces à l'encontre d'un électeur de La France insoumise avant de simuler son meurtre par balles. "Il y a 6% de gens qui votent pour le parti de Jean-Luc Mélenchon dans ce pays, peut-être qu'ils seront démunis s'il se passe quelque chose de pas prévu dans les années prochaines", prévenait-il alors, affublé d'un treillis militaire.

Le lendemain, Jean-Luc Mélenchon a dénoncé, dans une allocation solennelle "une ambiance morbide et violente" entretenue "contre les Insoumis et contre moi nommément". Le chef des Insoumis a appelé les militants à déposer à une plainte collective. De même que Fabien Roussel, du Parti Communiste Français, qui a annoncé "saisir le procureur", ses militants étant aussi désignés comme des cibles. 

Lire aussi

Dans un entretien filmé accordé à Valeurs Actuelles, le Youtubeur a depuis répondu à Jean-Luc Mélenchon. Dénonçant d'abord un "montage fallacieux" faisant de sa vidéo "un truc horrible", Papacito s'est défendu : "C'est mon métier, je suis polémiste". Puis il s'est adressé directement au patron de LFI : "Stop Mélenchon. Arrête d’avoir peur pour toi. T’es absolument pas visé dans la vidéo. Ce qu’on vise c’est à protéger les gens qui votent pour toi et qui croient que le monde ça va bien se passer. Alors que non ça va pas bien se passer". Avant d'admettre : "Oui je comprends que ça choque". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euro : Emmanuel Macron et Angela Merkel mettent en garde contre le variant Delta

EN DIRECT - Affaire Jubillar : l'avocat de Cédric Jubillar met en garde contre "une erreur judiciaire"

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

VIDÉO - "Ça va la claque que tu t'es prise ?" : Emmanuel Macron interpellé par un écolier

Sommet États-Unis/Russie : le cadeau "Made in USA" de Joe Biden à Vladimir Poutine

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.