Prisons : où vont être créées les 15.000 places promises ?

Prisons : où vont être créées les 15.000 places promises ?

SURPOPULATION CARCÉRALE - Le chef du gouvernement fera mardi 20 avril un point d'étape sur les chantiers des centres pénitentiaires, dans le cadre du "Plan 15.000 places" lancé par le Président en 2018.

Le Premier ministre, Jean Castex, doit se rendre mardi 20 avril sur le chantier de construction d'un centre pénitentiaire à Lutterbach (Haut-Rhin), où il doit annoncer les sites retenus pour la construction de nouvelles prisons, selon Matignon.

Le "Plan 15.000 places", voulu par Emmanuel Macron en 2018, se décline en deux phases : 7000 places mises en chantier d'ici 2022, "c'est-à-dire livrées ou avancées à un stade de construction", selon une source gouvernementale, et 8000 supplémentaires qui doivent être lancées d'ici 2022, pour une livraison finale à l'horizon 2027. Le plan prévoit en tout 18.000 créations de places, mais également la suppression de 3000. La France compte aujourd’hui 61.100 places de prison.

Le centre pénitentiaire de Lutterbach, dans la périphérie de Mulhouse, doit ainsi remplacer les établissements pénitentiaires de Mulhouse et Colmar, jugés trop vétustes. Leur inauguration est prévue à la fin de l'année.

Pour cette deuxième phase, cinq opérations sont déjà engagées : à Muret (Haute-Garonne, 615 places, livraison 2026), Rivesaltes (Pyrénées-Orientales, 515 places, livraison 2026), Entraigues-sur-la-Sorgue (Vaucluse, 400 place, livraison 2025), Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis, 715 places, 2026), Saint-Laurent-du-Maroni (Guyane, 505 places, 2026).

Huit nouvelle opérations annoncées mardi

Huit opération nouvelles doivent être annoncées ce mardi, pour des livraisons à l'horizon 2027: à Nîmes (Gard, 700 places), Le Muy (Var, 650 places), Pau (Pyrénées-Atlantiques, 250 places), Noiseau (Val-de-Marne, 800 places), Trélazé (Maine-et-Loire, 850 places), Crisenoy (Seine-et-Marne, 1.000 places), Vannes (Morbihan, 550 places) et une dans le Val-d'Oise sur un site encore en cours d'identification (750 places). 

En vidéo

Une nouvelle prison verra le jour à Vannes en 2027

Trois prisons expérimentales centrées sur le travail et la formation de 180 places chacune doivent encore être construites à Arras, Toul (Meurthe-et-Moselle) et Donchery (Ardennes), pour une livraison en 2025-2026.

Un budget de 4,4 milliards d'euros

"Les nouveaux établissements favoriseront le développement du travail en détention, en offrant un plus grand nombre de postes de travail dans les ateliers ainsi que des équipements permettant la diversification des activités professionnelles et de formation", a souligné une source ministérielle, alors que l'entourage du Premier ministre a mis en avant "le projet de Lutterbach, conduit de manière exemplaire, avec une architecture qui renouvelle l'immobilier carcéral, très inséré dans les paysages et les territoires".

Lire aussi

Le programme global de 15.000 places supplémentaires est doté d'un budget d'environ 4,4 milliards d'euros, "le plan le plus important depuis quinze ans", selon le ministère de la Justice.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Macron appelle les Anglos-Saxons à arrêter de "bloquer" les exportations de vaccin

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.