Procès des attentats du 13-Novembre : à Paris, l'île de la Cité sous haute sécurité

Procès des attentats du 13-Novembre : à Paris, l'île de la Cité sous haute sécurité

JUSTICE – Le procès des attentats du 13-Novembre débute le 8 septembre prochain au palais de justice de Paris. Un dispositif exceptionnel est mis en place pour garantir la sécurité de tous.

Un événement exceptionnel et des mesures inédites jusqu'à présent dans la capitale. Pendant plus de huit mois, des forces de l'ordre, visibles ou non, seront mobilisées pour assurer la sécurité des quelque 1800 parties civiles, 330 avocats, magistrats et accusés acteurs du procès des attentats du 13 novembre 2015. "Le procès des attentats se déroule au cœur de Paris, dans l'un des endroits les plus emblématiques, près de la préfecture de police, de l'Hôtel de Ville, de grands musées. Tout sera contrôlé et encadré. Il ne doit y avoir aucune faille", insiste un policier parisien sous couvert d'anonymat.  

Le dispositif sera bien plus important que celui établi le procès des attentats de janvier qui s'est tenu à l'automne dernier au tribunal judiciaire de Paris, porte de Clichy, et un périmètre de sécurité conséquent sera mis en place.  "Vous vous doutez bien que rien ne sera dévoilé dans le détail. La menace terroriste est présente. Sur les 20 personnes poursuivies dans ce procès, 14 sont présentes, dont de gros poissons, et pas que Abdeslam. Alors forcément, ni le nombre de policiers et gendarmes mobilisés, ni  leur emplacement ne seront rendus publics ", ajoute le fonctionnaire de police.

Toute l'info sur

Le procès hors norme des attentats du 13-Novembre

Des accès dédiés, des rues fermées

Les parties au procès, les avocats ainsi que la presse accréditée accèderont au palais de justice par la rue du Harlay. Le grand public ainsi que les professionnels non concernés par le procès des attentats du 13 novembre 2015 continueront d’accéder au palais de justice par les entrées situées boulevard du Palais. 

Un périmètre de sécurité interdisant l’accès sauf aux personnes autorisées (dont les riverains) sera mis en place autour du Palais de justice, à savoir boulevard du Palais (côté Est), quai des Orfèvres, quai de l’Horloge, rue de Harlay.  L’accès à ce périmètre sera soumis à des contrôles d’identité et à des fouilles de sac. Dans le cadre de ce périmètre de protection, la circulation automobile et pédestre sera totalement fermée quai de l’Horloge et quai des Orfèvres. 

Ce périmètre de sécurité, en place très tôt le matin et jusque tard dans la soirée, sera effectif à partir du 8 septembre et jusqu’au 25 mai prochain, date prévue pour le verdict. Ce périmètre sera en place seulement les jours d'audience du procès, soit du mardi au vendredi (et certains lundis, à déterminer par l'autorité judiciaire).

Lire aussi

À noter que les commerces et restaurants boulevard du Palais et ceux de la place Dauphine sont hors périmètre de sécurité, donc libres d'accès.  

"L'église de la Saint-Chapelle et la Conciergerie seront accessibles aux horaires habituels mais uniquement sur réservation", précise à LCI le Centre des monuments nationaux. Pour les parkings Harlay et Lutèce, ils ne seront ouverts qu'aux abonnés annuels et aux véhicules police ou justice. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Paris annule une réunion entre les ministres de la Défense français et anglais

Afghanistan : le groupe État islamique revendique deux attaques à la bombe contre les talibans

Emmanuel Macron a-t-il "dépensé entre 5 et 7 milliards d'euros en quinze jours" ?

Avant les sous-marins australiens, le cas des F-35 américains préférés aux Rafale par la Suisse

"Cet épisode va laisser des traces" : après la crise des sous-marins, la France peut-elle quitter l'Otan ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.