Procès du 13-Novembre : que signifient les tours de cou rouges, portés par 80% parties civiles ?

Procès du 13-Novembre : que signifient les tours de cou rouges, portés par 80% parties civiles ?

JUSTICE - Une majorité des parties civiles qui se sont constituées au procès des attentats de Paris ont choisi de ne pas répondre aux questions des journalistes. Elles se démarquent en arborant un tour de cou rouge, et non un vert.

Pour le procès hors normes et historique des attentats de Paris qui doit durer neuf mois, un système inédit a été mis en place pour les centaines de parties civiles qui se sont déjà et vont se constituer. 

En effet, anticipant la volonté de certaines victimes de ne pas répondre aux interviews au regard des événements terribles qu'elles ont traversés, l'association de la presse judiciaire a suggéré que soit mis en place un système distinctif pour les parties civiles à savoir : des tours de cou rouge pour les personnes ne souhaitant pas répondre aux questions des journalistes, et des tours de cou vert pour celles qui le souhaitent. 

Toute l'info sur

Le procès hors norme des attentats du 13-Novembre

"De nombreuses parties civiles étant très sensibles à la présence médiatique importante que nous attendons pour ce procès, il sera donc indispensable de respecter les souhaits affichés par les parties civiles et de ne proposer des interviews qu’à celles porteuses de tours de cou verts. En cas de non-respect de ce code couleur, la suspension ou le retrait de l’accréditation pourront être envisagés", avait averti le parquet avant le début du procès.

"Certaines personnes ont pris les deux couleurs"

À la fin de la première semaine d'audience, environ 500 tours de cou avaient été distribués aux parties civiles qui s'étaient présentées au palais. "Sur ces 500 personnes, environ 300 avaient choisi les deux couleurs. Beaucoup d'entre elles n'excluent pas de changer d'avis en cours de route, et de vouloir témoigner devant la presse", nous indiquait-on au palais vendredi 10 septembre. 

Ce vendredi, des dizaines de tours de cou supplémentaires ont été donnés à de nouvelles parties civiles. "80% des tours de cou qui ont été donnés sont désormais rouges", ajoutait cette source. 

Lire aussi

Le président de la cour, Jean-Louis Périès, avait procédé, pendant les deux premiers jours d'audience, à l'appel des parties civiles. 

En plus des près de 1762 parties civiles déjà constituées, plusieurs centaines d'autres se sont présentées à la barre pour demander que leur qualité de victimes soit reconnue. Jeudi 16 septembre,  2232 personnes au total s'étaient constituées parties civiles.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tempête Aurore : à la mi-journée, 120.000 foyers sans électricité essentiellement en Normandie

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.