Que sait-on de Rémy Daillet, organisateur présumé de l'enlèvement de Mia ?

Que sait-on de Rémy Daillet, organisateur présumé de l'enlèvement de Mia ?

VISAGE - Arrêté fin mai en Malaisie, Rémy Daillet, "animateur" présumé de la "mouvance" anti-système des ravisseurs de la petite Mia, est arrivé mercredi matin en France où il risque une mise en examen. Portrait de cet homme, adepte des théories complotistes.

Le sort de Rémy Daillet est désormais entre les mains de la justice. L'organisateur présumé de l'enlèvement de la petite Mia, retrouvée saine et sauve le 18 avril, est arrivé ce mercredi en France. Sous le coup d'un mandat d'arrêt international émis le 20 avril dernier, le complotiste avait été arrêté fin mai en Malaisie, sur l'île touristique malaisienne de Langkawi, où il résidait depuis 6 ans avec sa compagne enceinte et ses trois enfants de 17, 9 et 2 ans. Leurs visas ayant expiré, la Malaisie a procédé à leur expulsion vers la France. Portrait de cet ancien notable devenu en quelques années une figure du complotisme.

Toute l'info sur

La petite Mia, 8 ans, retrouvée en Suisse

En vidéo

VIDÉO LCI PLAY - Qui est Rémy Daillet, le complotiste impliqué dans l’affaire Mia ?

C'est une figure marginale de la 'complosphère' francophone, en particulier la mouvance antisémite, d'extrême droite, covido-sceptique, avec une pointe de QAnon.- Tristan Mendès-France, contributeur de l'Observatoire du conspirationnisme

Fils de l'ancien député centriste de la Manche (1973-1993) Jean-Marie Daillet, Rémy Daillet est lui-même un ancien cadre du Modem en Haute-Garonne. Il a été exclu du parti centriste en 2010. Décrit comme beau parleur et aimant la lumière, l'homme de 54 ans est devenu en quelques années une figure du mouvement complotiste. Dans certaines vidéos publiées sur sa chaîne YouTube, fermée depuis, il appelait au "renversement du gouvernement" en incitant en particulier soldats, policiers et légionnaires à participer à un "coup d'État populaire". Selon La Manche Libre, il aurait lui-même participé à la guerre en ex-Yougoslavie en rejoignant au début des années 1990 la garde nationale croate, à l'instar d'autres militants nationalistes français. Dans d'autres vidéos, il se disait pêle-mêle opposé aux impôts, aux vaccins, aux masques ou à la 5G. Celui qui est déjà père de sept enfants d'un premier mariage prônait par ailleurs l'éducation par les parents à la maison.

"C'est une figure marginale de la 'complosphère' francophone, en particulier la mouvance antisémite, d'extrême droite, covido-sceptique, avec une pointe de QAnon (mouvance conspirationniste née aux Etats-Unis)", analyse Tristan Mendès France, contributeur de l'Observatoire du conspirationnisme.

Il adore être médiatisé.- Pierre Claret, un ancien ami

Pierre Claret, un ancien ami et relais du mouvement Résistons! de Jean Lassalle pour la Haute-Garonne, décrit Rémy Daillet comme une personne "cultivée, intelligente", qui "s'exprime très bien" mais est "un peu manipulateur" et "dans la provocation verbale". "Il adore être médiatisé." Rémy Daillet avait d'ailleurs obtenu un petit écho en faisant une "grève du froid" en janvier 2009 pour protester contre la fermeture de l'usine Molex de Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne). Pendant un mois, il était resté en chemise dans sa voiture devant l'usine.

Dans une vidéo mise en ligne après l'enlèvement, Rémy Daillet avait tenté de se justifier. Sans évoquer nommément Mia, il réfutait le terme d'enlèvement. "Notre organisation, libre, résistante, rend des enfants kidnappés par l'État à des parents, à leur demande. Il n'y a donc absolument pas d'enlèvement", expliquait-il.

Lire aussi

C'est un gourou et ce n'est pas le dernier dossier dans lequel on va voir son nom.- Un avocat

La justice s'interroge aussi sur le rôle de Rémy Daillet dans une autre affaire, celle d'un couple qui vivait en vase clos dans le Doubs et s'était retranché à son domicile en novembre, refusant de confier ses quatre enfants aux assistantes sociales comme le demandait un juge. C'est au contact d'un certain "Rémy, vivant en Malaisie, ancien membre du Modem", que le couple aurait décidé de déscolariser ses enfants puis de se couper du monde.

Rémy Daillet est également apparu dans le dossier d'instruction d'un projet d'attentat d'un groupuscule nazi contre une loge maçonnique. Quelques-uns des six membres du groupe, dont trois mis en examen, étaient en contact avec lui. "C'est un gourou et ce n'est pas le dernier dossier dans lequel on va voir son nom", prédit un avocat. "Daillet, c'est un peu la même personnalité que Rachid Kassim", poursuit-il en référence au propagandiste français du groupe État islamique soupçonné d'être l'instigateur de plusieurs attentats djihadistes en France. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 25.000 nouveaux cas en 24h, 22 décès enregistrés

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

Variant Delta : où se contamine-t-on le plus ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.