Reims : un adolescent de 14 ans poignardé et grièvement blessé, un jeune du même âge interpellé

Reims : un adolescent de 14 ans poignardé et grièvement blessé, un jeune du même âge interpellé

FAIT DIVERS - D'après le parquet, un suspect, lui aussi âgé de 14 ans, a été interpellé et placé en garde à vue, mercredi. Le pronostic vital de la victime est engagé, selon le procureur de Reims.

Près de trois semaines après un drame similaire - l'agression mortelle de Marjorie, 17 ans, à Ivry-sur-Seine -, un adolescent de 14 ans a été poignardé et grièvement blessé, ce mercredi 2 juin, dans l'hyper-centre de Reims, a indiqué le parquet à l'AFP. Son pronostic vital est engagé, et il a été transporté au CHU de la ville, selon le procureur de Reims, Matthieu Bourette. Le jeune homme "souffre de plusieurs lésions particulièrement graves à la tête."

Les faits sont survenus vers midi, près de la cathédrale de la ville. L'agresseur présumé, lui aussi âgé de 14 ans, a été rapidement interpellé et placé en garde à vue pour "tentative de meurtre sur mineur de 15 ans", a ajouté le procureur, sans plus de détails dans l'immédiat sur le contexte de cette agression. Le procureur a ajouté que les deux adolescents "appartiennent au même collège rémois", Saint-Joseph, "mais sont scolarisés dans des classes différentes". Les deux collégiens étaient, jusqu'à aujourd'hui, totalement inconnus des services de police.

Le suspect a été interpellé à proximité immédiate des faits alors qu'il rentrait chez lui, puis emmené au commissariat de la ville, qui est chargé de l'enquête. Une source judiciaire a indiqué à LCI qu'on ignore les raisons de l'agression, et notamment si les deux adolescents s'étaient donnés rendez-vous ou s'ils se sont croisés fortuitement avant les faits. 

C'est très choquant, ça fait peur pour nos enfants- Une habitante de Reims

"J'ai couru à l'intérieur pour chercher les trousses de secours et les compresses. Avec mon amie infirmière on a fait les premiers soins en essayant de compresser la plaie, qui était à la tempe. Et on a attendu que les secours arrivent", a témoigné une étudiante pour TF1.

Certains habitants sont sous le choc après l'agression. "C'est un coin censé être tranquille, on est en centre-ville. (...) L'époque a changé, je pense", nous a expliqué un homme. Et une femme d'abonder : "C'est très choquant, ça fait peur pour nos enfants"

D'après le procureur, "l’association d’aide aux victimes France victimes 51 a été sollicitée par le parquet de Reims pour aider à la prise en charge de la famille."

Des affaires semblables dans les jours précédents

"Il a également été constaté qu’une jeune adolescente, âgée elle-aussi de 14 ans, appartenant au même collège avait filmé la scène", a poursuivi Matthieu Bourette, ajoutant que la jeune fille "a été placée en garde à vue pour 'happy slapping' (enregistrement vidéo de faits de violences) qui est un élément constitutif de la complicité des faits de violences aggravées." La garde à vue des mineurs, compte tenu des qualifications retenues, peut être prolongée.

Vendredi 14 mai, à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), Marjorie, 17 ans, avait été poignardée au thorax par un jeune de 14 ans. Quelques jours plus tard, le 18 mai, Mattéo, 17 ans, était lui aussi tué à l'arme blanche. Le principal suspect est âgé de 16 ans. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

30 départements en vigilance orange aux orages, le Rhône toujours en alerte canicule

Disparition de Delphine Jubillar : les gardes à vue du mari Cédric et de ses deux proches prolongées

Disparition de Delphine Jubillar : ce qui a décidé les enquêteurs à placer son mari Cédric en garde à vue

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

VIDEO - Sortie hors de l'ISS de Thomas Pesquet : tout ne s'est pas passé comme prévu

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.