Richard Berry accusé d'inceste : sa fille Coline entendue par les enquêteurs

Richard Berry accusé d'inceste : sa fille Coline entendue par les enquêteurs

ENQUÊTE - Coline Berry-Rojtman, 45 ans, est entendue par les enquêteurs de la brigade de protection des mineurs ce jeudi après avoir accusé son père, l'acteur Richard Berry, d'inceste.

L'audition a débuté ce jeudi matin. Coline Berry-Rojtman, qui accuse d'inceste son père l'acteur Richard Berry, est arrivée chez les enquêteurs de la Brigade de protection des mineurs pour être entendue comme témoin, a indiqué à un journaliste de l'AFP son avocate, Me Karine Shebabo.

Une enquête préliminaire a été ouverte le 25 janvier après une plainte déposée par la fille aînée du comédien concernant des accusations remontant à 1984-1985, que Richard Berry a démenties "de toutes (ses) forces et sans ambiguïté".

Toute l'info sur

Inceste : la parole se libère

L'acteur conteste

Richard Berry, 70 ans, conteste en bloc les faits qui lui sont reprochés  : "Je démens de toutes mes forces et sans ambiguïté ces accusations immondes". Dénonçant des "allégations (...) fausses", Richard Berry a martelé n'avoir "jamais eu de relations déplacées ou incestueuses avec Coline, ni avec aucun" de ses enfants. Il s'en est pris au récit de sa fille, qui aurait "évolué avec le temps", et "à nouveau" après la parution de l'ouvrage de Camille Kouchner.

Ce récit "a été démenti, renouvelé et enrichi par elle au gré des interlocuteurs ou de l'actualité. Pendant des années, j'ai tenté de lui parler (...) sans succès. Je m'en suis ouvert à des psychiatres, à ma famille, à mes amis", affirme l'acteur, qui dit avoir "immédiatement fait écrire au procureur de Paris pour lui demander, malgré la prescription, qu'une enquête approfondie soit diligentée" pour établir la "vérité".

Lire aussi

"Acte grave, réfléchi et pondéré"

De son côté, Coline Berry affirme que sa plainte est "un acte grave, réfléchi et pondéré", après le démenti de son père. Dans un message sur Instagram, elle précise avoir été, enfant, "embrassée par son père sur la bouche avec la langue" et avoir "dû participer à ses jeux sexuels dans un contexte de violences conjugales notoires". "Ma narration des faits n'a jamais varié, nombre de témoignages peuvent être fournis", ajoute-t-elle, attendant de la justice "que la vérité soit faite sur ce que mon père a fait subir à l'enfant que j'étais, et sur la violence qu'il continue à tenter d'exercer sur moi".

Coline Berry assure être "soutenue" par sa mère, "des proches, ainsi que des membres de (sa) famille". L'actrice Marilou Berry, cousine de Coline Berry, a affiché son "soutien" à cette dernière. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

EN DIRECT - Covid-19 en France : les patients en réanimation au plus haut depuis novembre

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Covid-19 : un temps réfractaire, la France s'ouvre à l'idée des vaccinodromes

Ces Français qui partent en vacances en Italie malgré la pandémie

Lire et commenter