Rixe entre bandes dans le Val-de-Marne : un adolescent de 14 ans entre la vie et la mort

Rixe entre bandes dans le Val-de-Marne : un adolescent de 14 ans entre la vie et la mort

FAITS DIVERS - La police est intervenue ce lundi à Champigny-sur-Marne après des violences avec armes blanches. Deux adolescents ont immédiatement été transportés à l'hôpital. L'un d'eux se trouve toujours entre la vie et la mort.

Nouvelle rixe entre adolescents en région parisienne. Les policiers sont intervenus ce lundi, en fin d'après-midi, pour mettre fin à une altercation entre bandes de jeunes dans le centre-ville de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne). Deux adolescents ont été transportés à l'hôpital, grièvement blessés. Un jeune de 14 ans a été sévèrement touché au thorax à l'arme blanche et "son pronostic vital est engagé". Un autre mineur de 16 ans a également été blessé. Tous deux ont été transportés à l'hôpital "dans un état préoccupant", précise le parquet. "Il y a un écœurement face à cette situation", a réagi le maire de la commune, Laurent Jeanne, sur LCI.

Quatre interpellations

Selon les premières informations communiquées par les autorités, une quinzaine de jeunes, originaires de deux quartiers distincts, se sont affrontés vers 18h dans le centre-ville de Champigny-sur-Marne. Quatre personnes ont été interpellées. L'enquête a été confiée à la sûreté territoriale du Val-de-Marne.

Il faut arrêter l'angélisme- Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France

La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, a rapidement déploré cette énième confrontation entre mineurs. "À Champigny-sur-Marne, la guerre des bandes continue avec 2 mineurs grièvement blessés", note-t-elle. "Il faut arrêter l’angélisme", souligne-t-elle, se félicitant que le maire va "créer (enfin!) une police municipale armée" pour "pour mettre un terme à cette spirale de la violence". 

Lire aussi

Cette rixe est loin d'être une première cette année. Deux affrontements mortels s'étaient produits dans le département voisin de l'Essonne, les 22 et 23 février dernier. Deux adolescents de 14 ans y avaient succombé. Le 26 du même mois, un autre adolescent, de 15 ans, avait été tué par balle dans une maison de quartier à Bondy (Seine-Saint-Denis), à la suite d'un différend avec ses agresseurs, deux frères de 17 et 27 ans. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

En célébrant Youri Gagarine, Poutine dit vouloir que la Russie reste une grande puissance "nucléaire et spatiale"

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

Lire et commenter