Au moins sept morts après une fusillade dans une école en Russie

Onze personnes ont été tuées ce mardi matin dans une fusillade dans une école de Kazan, grande ville du centre de la Russie, où l'un des tireurs, un adolescent, a été interpellé et un autre tué.

TUERIE DE MASSE - Sept élèves d'une école de Kazan, grande ville du centre de la Russie, ont été tuées ce mardi matin dans une fusillade. L'un des tireurs, un adolescent, a été interpellé. Un autre a été abattu.

Le bilan a été revu à la baisse mais reste particulièrement lourd. Sept élèves ont été tués ce mardi matin dans une école à Kazan et une vingtaine d'autres personnes blessées. C'est la plus grave fusillade dans une école russe - où ce genre de drame est relativement rare et où le contrôle des armes est strict -  depuis 2018. Selon les agences de presse russe, l'un des tireurs, un adolescent, a été interpellé et un autre tué. 

"Les forces de l'ordre ont arrêté un adolescent, qui est soupçonné d'être à l'origine de la fusillade", a déclaré une autre source au sein des services de secours citée par l'agence Ria Novosti, qui ajoute que 21 brigades d'ambulanciers ont été dépêchées sur place. Les autorités régionales ont précisé à l'AFP que 20 personnes, 18 enfants et deux adultes, avaient été hospitalisées. "Parmi elles, six mineurs sont dans un état grave et en soins intensifs."

Le président Vladimir Poutine a présenté ses condoléances aux familles des victimes et ordonné de revoir les règles régissant le port d'armes, selon son porte-parole, Dmitri Peskov.

"Il avait un permis de port d'arme"

Selon Roustam Minnikhanov, le dirigeant du Tatartsan, la république musulmane de Russie dont Kazan est la capitale, le suspect arrêté était âgé de 19 ans. "Il avait un permis de port d'arme", a affirmé Roustam Minnikhanov à la télévision publique. Le deuxième tireur présumé se serait, lui, barricadé dans l'école avant d'être tué lors de l'assaut de la police. 

Les autorités du Tatarstan ont annoncé le renforcement des mesures de sécurité dans les autres écoles de la ville. Kazan, ville de plus de 1,2 million d'habitants, est située à environ 700 kilomètres à l'est de Moscou.

Lire aussi

Cette fusillade rappelle celle d'octobre 2018, lorsqu'un lycéen avait tué 19 personnes avant de se donner la mort dans un lycée de Kertch, ville de la péninsule ukrainienne de Crimée que la Russie a annexé en 2014. Le président russe Vladimir Poutine avait alors blâmé "la mondialisation" estimant que le phénomène des fusillades dans les écoles provenait des États-Unis.

Les autorités russes ont aussi affirmé avoir déjoué ces dernières années des dizaines de projets d'attaques d'établissements scolaires, des affaires impliquant souvent des adolescents.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Nouvelle vague orageuse ce dimanche : 23 départements en vigilance orange

VIDÉO - Inondations, toits arrachés, grêlons géants... La France balayée par de violents orages

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

Nouveaux contaminés : le vaccin contre le Covid-19 est-il efficace ?

Invasion de souris et d’araignées en Australie : phobiques, ne regardez pas cette vidéo !

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.