Suicide de Dinah : sa famille va déposer "plusieurs plaintes" pour "que justice soit faite"

Suicide de Dinah : sa famille va déposer "plusieurs plaintes" pour "que justice soit faite"

JUSTICE - Après l'ouverture d'une enquête pour "harcèlement", la famille de Dinah, l'adolescente de 14 ans retrouvée pendue début octobre près de Mulhouse, va déposer "plusieurs plaintes dans les prochains jours".

Les proches de Dinah, une lycéenne alsacienne de 14 ans qui s'est suicidée après avoir été victime, selon eux, de harcèlement scolaire, vont déposer "plusieurs plaintes" afin de "faire jaillir la vérité" sur ce drame, a déclaré ce jeudi 18 novembre leur porte-parole. "Plusieurs plaintes vont être déposées dans les prochains jours en complément de l'enquête déjà ouverte" par le parquet de Mulhouse (Haut-Rhin) pour "harcèlement", a indiqué le président de l'association contre le harcèlement scolaire Hugo!, Hugo Martinez, 22 ans, qui "accompagne" la famille de l'adolescente.

Le nombre et les motifs des plaintes vont être "affinés" dans les jours qui viennent, a-t-il ajouté en cette journée nationale de lutte contre le harcèlement à l'école. "Le souhait de la famille, c'est véritablement de faire jaillir la vérité, que justice soit faite", pour "la mémoire" de l'adolescente, mais aussi "pour qu'il n'y ait plus d'autres" drames semblables.

"Sans une petite sœur, sans une fille, le quotidien est vidé"

La famille de l'adolescente, qui a mis fin à ses jours dans la nuit du 4 au 5 octobre, avait indiqué attendre la fin du deuil musulman de 40 jours pour déposer plainte. Les proches de la jeune fille "sortent d'une période de deuil de 40 jours. Il y a maintenant le quotidien qui va revenir. Et le quotidien sans une petite sœur, sans une fille, c'est un quotidien qui est vidé", a poursuivi Hugo Martinez.

Lire aussi

Lors d'une marche blanche qui avait réuni, fin octobre, plus d'un millier de personnes à Mulhouse, la mère de Dinah avait mis en cause devant les journalistes plusieurs camarades de leur fille. Selon ses parents, Dinah était victime de harcèlement par des jeunes filles côtoyées au collège et auxquelles elle avait confié son homosexualité. L'enquête a été confiée au commissariat de Wittenheim, selon le parquet, qui a également saisi l'office central de lutte contre la haine en ligne.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.