Essonne : payés par des dealers, deux hommes brûlaient des voitures pour faire diversion

Voiture de police (illustration).

FAIT DIVERS - Deux individus soupçonnés d'avoir, contre rémunération par des trafiquants de drogue, incendié des véhicules pour détourner l'attention des policiers ont récemment été interpellés à Longjumeau (Essonne).

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin l'a promis au mois de mai dernier : c'est une "guerre" contre les trafiquants de drogues, que le gouvernement va mener. Depuis, un certain nombre de trafics ont été démantelés dans plusieurs régions de France notamment en Seine-Saint-Denis, dans les Bouches-du-Rhône ou en Seine-Maritime. 

La semaine dernière, dans le cadre d'une enquête visant un trafic à Longjumeau dans l'Essonne cette fois, les policiers ont été confrontés à une nouvelle technique de la part des dealers, guetteurs et autres potentiels complices. Ainsi, deux individus, soupçonnés d'avoir incendié des voitures après avoir été payés par des trafiquants, ont été interpellés. L’objectif : faire diversion pendant que les échanges de produits illicites étaient en cours. 

Faire ses courses "tranquille"

Une source confie ainsi au Parisien, qui révèle l'information, que les consommateurs pouvaient ainsi faire leur marché "tranquille" tandis que les policiers et pompiers étaient occupés à gérer les dégâts causés et les enquêtes ouvertes après que ls véhicules ont été brûlés. La nuit du 28 septembre, cinq véhicules sont partis en fumée. 

Lire aussi

Identifiés grâce aux images de vidéosurveillance, les individus interpellés ont déclaré au cours de leur garde à vue aux enquêteurs qu'ils étaient payés 50 euros pour incendier les voitures dans le but "d'éloigner les policiers" des point de deal. 

Au total, pas moins de 135.000 euros de stupéfiants ont déjà été saisis dans le quartier La Rocade à Longjumeau depuis le début de l'année. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

"Autonomie" de la Guadeloupe : de quoi parle-t-on ?

EN DIRECT - Migrants : il appartient au Royaume-Uni de gérer le contrôle de ses frontières, estime la Commission européenne

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.