Le chef d’un trafic de stupéfiants de Moselle arrêté en Italie

Un accident de la route à Compiègne implique un véhicule de la gendarmerie. 

Photo prise le 12 juillet 2020

COUP DE FILET - Après plusieurs mois de cavale, les gendarmes français ont mis la main sur le principal protagoniste d’un trafic international de stupéfiants caché en Sardaigne. Il vient d’être présenté à un juge d’instruction de Thionville.

L'affaire commence en août 2020. Les gendarmes de Thionville en Moselle sont chargés d’enquêter sur un vaste trafic de stupéfiants qui gangrène la région. La Section de recherche de Metz et la Brigade de Recherche de Thionville identifient d’abord les "petites mains" du réseau, qui multiplient les allers-retours entre la Belgique et la France pour s’approvisionner en drogue. 

Deux Mosellans sont interpellés en octobre avec 18 kg de cannabis et 31.000 euros en espèces. Un autre complice est arrêté en juin dernier. Mais les gendarmes le savent, le chef du réseau manque à l’appel. La traque continue donc pour retrouver le commanditaire. Rapidement, ils comprennent que sa supervision du trafic se fait de l’étranger. Un mandat d’arrêt européen est lancé. 

Coopération

La coopération des services permet d'identifier l’individu dans une planque en Sardaigne. C’est de là qu’il tirait les ficelles du réseau en Moselle, après un périple avec de faux papiers à travers l’Europe pour brouiller les pistes. Il est finalement arrêté par la police italienne suite aux renseignements des gendarmes français.

L'homme vient d’être remis à la justice française et a été présenté samedi à la juge d’instruction du tribunal judiciaire de Thionville. Il est incarcéré dans une maison d’arrêt du Grand Est en attendant de répondre de ses actes avec ses complices.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

Pilule anti-Covid de Merck : "Le médicament final n'est pas produit en France", confirme Pannier-Runacher

VIDÉO - Vladimir Poutine, père d'une fille cachée de 18 ans ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.