Pass sanitaire : un trafic de faux QR Codes de vaccination est-il possible ?

Pass sanitaire : un trafic de faux QR Codes de vaccination est-il possible ?

FRAUDE - Alors qu'une infirmière est soupçonnée d'avoir délivré des certificats de vaccination falsifiés dans un centre anti-Covid parisien, la question de la sécurité de ce code-barre pose question.

Le pass sanitaire, et le fameux QR Code qu'il contient, sera sans doute très demandé dans les mois à venir, notamment pour accéder à certains grands événements. Et déjà, des faux sont en circulation. Une infirmière est ainsi soupçonnée d'avoir délivré des certificats de vaccination contre rémunération. Depuis le mois de janvier, elle travaillait au centre de vaccination anti-covid de l’hôpital Saint-Anne à Paris. Prise en flagrant délit, elle vient d’être suspendue par la direction de l’établissement hospitalier. 

"Systématiquement, cette personne faisait sortir le ou la collègue du box, en prétextant vouloir être seule. Et il s'agissait à chaque fois de personnes qu’elle disait connaître personnellement", relate Nadine Phan, directrice des soins à l’hôpital Saint-Anne, dans le reportage de TF1 en tête de cet article. Les motifs de la fraude sont inconnus pour l’heure. Mais les personnes qui en ont bénéficié devraient rapidement être identifiées, car ces fameux QR Codes sont nominatifs.

Toute l'info sur

Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Déconfinement, vaccination... suivez les dernières actualités sur le Covid

Lire aussi

Si vous prenez le QR Code d’un membre de votre famille, au moment du contrôle, par comparaison avec le titre d’identité, on verra l’écart- Agnès Diallo, directrice activité services numériques à l’imprimerie nationale (In groupe)

Selon les concepteurs de l’application de contrôle, la falsification est impossible. Le système 2D-DOC, un code-barre spécifique, rend de fait le dispositif ultra sécurisé. "Si vous prenez le QR Code d’un membre de votre famille, au moment du contrôle, par comparaison avec le titre d’identité, on verra l’écart", assure Agnès Diallo, directrice activité services numériques à l’Imprimerie nationale (In groupe). 

Pour rappel, les fraudes aux certificats de vaccination sont passibles de 45.000 euros d’amende.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO - "Ça va la claque que tu t'es prise ?" : Emmanuel Macron interpellé par un écolier

Disparition de Delphine Jubillar : ce nouvel élément révélé par l’amant de l'infirmière

EN DIRECT - Affaire Delphine Jubillar : le mari de l'infirmière mis en examen pour "meurtre aggravé"

"Je ne mange pas le soir" : elles vivent avec moins de 1000 euros de retraite par mois

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.