Var : un homme tue sa compagne à coups de couteau et dit avoir "perdu la tête"

Var : un homme tue sa compagne à coups de couteau et dit avoir "perdu la tête"

FAIT DIVERS - Un homme âgé de 71 ans a été mis en examen pour meurtre après qu'il a tué son épouse âgée de 43 ans, dimanche dernier, à Fréjus. Le couple a deux enfants qui ont été placés.

C'est à l'heure du déjeuner dimanche dernier que le drame s'est produit. Aux alentours de 13h30, à la suite d’une violente altercation entre un homme et sa compagne, ce dernier lui a asséné plusieurs coups de couteau. Alertés par les cris, les voisins ont prévenu les secours. Malheureusement, à leur arrivée, ces derniers n'ont pu que constater le décès de la victime âgée de 43 ans. Son compagnon âgé de 71 ans a, lui, été interpellé par les forces de l'ordre et placé en garde à vue. 

Aux enquêteurs qui l'ont entendu, le mis en cause a déclaré s'être "disputé avec son épouse qui lui avait mis une gifle, en réplique, il lui avait porté un coup avec le couteau de cuisine qu’il tenait en main", détaille le procureur de Draguignan dans un communiqué ce mercredi. Le magistrat ajoute que le suspect a déclaré avoir "perdu la tête".

Déjà des violences au sein du couple

À l’issue de sa garde à vue, le mis en cause a été présenté mardi au juge d’instruction et mis en examen du chef de meurtre par conjoint. Il a été placé en détention provisoire Le septuagénaire n'a pas d'antécédent judiciaire. "Il apparait comme victime dans une précédente procédure d’août 2020 l’opposant à sa compagne, cette dernière ayant fait l’objet d’un rappel à la loi pour des violences sans incapacité sur son conjoint", ajoute le parquet. 

Lire aussi

Le couple avait deux enfants de 6 et 12 ans. L’association d’aide aux victimes et les services de l’aide sociale à l’enfance ont été saisis dans l’après-midi du dimanche 7 février. Une ordonnance de placement provisoire a été décidée le 8 février par le parquet qui a saisi le juge des enfants pour les deux

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Soldat tué au Mali : le caporal-chef Maxime Blasco, un militaire de 34 ans au parcours "admirable"

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : la chanteuse Lola Dubini est éliminée dès son premier prime

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Origine du Covid : l'espoir d'une "avancée majeure" après une découverte de l'Institut Pasteur

Covid-19 : la situation sanitaire se dégrade en Guyane, tous les indicateurs virent au rouge

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.