13-Novembre : comment les parties civiles vivent-elles ce début de procès ?

13-Novembre : comment les parties civiles vivent-elles ce début de procès ?

REPORTAGE - Ce jeudi, c'est le deuxième jour du procès des attentats du 13 novembre 2015. Les rescapés et les proches des victimes sont de retour au tribunal.

Elles l'attendaient depuis des mois. C'est un peu leur procès qui s'est ouvert mercredi. Et pour ces victimes, les sentiments sont partagés. "C'est difficile à expliquer. En même temps, c'est un soulagement et un rappel des choses", lance l'un des blessés des attentats. Tous ont entendu mercredi les propos de Salah Abdeslam depuis son box : se revendiquant comme un combattant du groupe État islamique ou dénonçant ses conditions de détention. Mais ils ont décidé de ne pas accorder trop d'importance à ces provocations.

Toute l'info sur

Le procès hors norme des attentats du 13-Novembre

Les victimes savent que le procès va être long. Pour un blessé du Stade de France qui a vu mourir un homme sous ses yeux, c'est un douloureux marathon qui a commencé mercredi. "Je ne viendrai pas tous les jours", a-t-il lancé. Tout au long des près de neuf mois d'audience, des associations d'aide aux victimes portant un gilet bleu viendront épauler les parties civiles qui en feront la demande. Une présence indispensable compte tenu de la charge émotionnelle d'un tel procès.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

EN DIRECT - Covid-19 : confinement prolongé jusqu'au 4 octobre en Nouvelle-Calédonie

Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

Patrimoine, assurance-chômage... Les annonces d'Emmanuel Macron pour les travailleurs indépendants

Covid-19 : bientôt un allègement des restrictions en France ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.