3,5 millions d’habitants du Sud-Est privés de télé et radio après l’incendie d’un émetteur

3,5 millions d’habitants du Sud-Est privés de télé et radio après l’incendie d’un émetteur

Un incendie criminel a partiellement détruit l'un des plus puissants émetteurs de l'Hexagone, celui de TDF situé près de Marseille. 3,5 millions de personnes sont privés de télévision et de radio. Quelles sont les premières pistes de l'enquête ?

Un grillage découpé, des barbelés sectionnés, aujourd'hui les gendarmes effectuent les constatations le long de la clôture du site de télévisons. Vers 2h du matin, un groupe d'individus s'introduit jusqu'à l'émetteur de radio et de télévision avant de mettre le feu au câble dû pilonne principal. L'enquête a été confiée aux gendarmes de la section de recherches qui vont notamment tenter d'exploiter les images de vidéosurveillance. En haut du massif de l'Étoile, en pleine nuit, les auteurs ont opéré en toute discrétion et déjoué le système d'alarme. Les dégâts de l'incendie sont en cours d'évaluation par les salariés de l'exploitant.

Toute l'info sur

Le 20h

Ces installations sont régulièrement la cible d'attaque de groupe aux revendications diverses, comme en Bretagne l'année dernière ou plus récemment en Isère et dans la Drôme. Conséquence, la diffusion de 19 radios et de 25 chaînes de télévision a été interrompu dans près de 3,5 millions de foyers de la région. Le retour à la normale n'est pas prévu avant plusieurs jours.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Lire et commenter