Abus sexuels dans l'Eglise : les fidèles doivent-ils payer ?

Abus sexuels dans l'Eglise : les fidèles doivent-ils payer ?

Est-ce aux fidèles d'indemniser les victimes d'abus sexuels dans l'Eglise ? Le sujet est au cœur des discussions dans les paroisses.

Qui doit payer pour indemniser les victimes d'abus sexuels ? Cette question suscite le débat entre fidèles à la sortie de la messe ce dimanche matin. "En tant que catholique, je soutiendrai l'Église. Si l'Église nous demande de participer, je pense que je participerai sans problème", confie un fidèle. Et d'ores et déjà, les fidèles sont sollicités par le président de la Conférence des évêques de France. "Nous portons ensemble la responsabilité des personnes victimes", a-t-il déclaré.

Toute l'info sur

Le WE

Mais dans la plupart des paroisses ce matin, les prêtres se sont abstenus de toute consigne de dons. "C'est difficile de dire, cinq jours après la promulgation du rapport, la manière dont ça se passera", explique le père Pierre Delort-Laval. "Parce qu'une des recommandations de la commission c'est que l'Église prenne sur son patrimoine plutôt que sur les dons habituels des fidèles", rajoute-t-il. Une orientation que partage un collectif de victimes.

Il faudra attendre novembre et l'assemblée plénière des évêques à Lourdes pour connaître le mode de financement et le montant des indemnités.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - "The Voice All Stars" : Louis Delort, Manon, Anne Sila, Amalya, Terence et MB14 filent en finale

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries et au manque de main d’œuvre

"The Voice All Stars" : ces 6 talents qu’on aimerait voir en finale

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

VIDÉO - Une manifestation contre le pass sanitaire dégénère en Martinique, trois interpellations

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.