Accident d’hélicoptère : Villard-de-Lans sous le choc

Accident d’hélicoptère : Villard-de-Lans sous le choc

REPORTAGE - Dès dimanche, le parquet de Grenoble a ouvert une enquête pour déterminer les causes du crash de l’hélicoptère de la Sécurité civile en Isère qui a fait un mort et quatre blessés. Sur les lieux de l’accident, les habitants sont encore sous le choc.

Toute la journée, les enquêteurs ont analysé les débris de l’hélicoptère. Ils en ont extrait la boîte noire. La voici dans le reportage en tête de cet article. Elle devrait bientôt livrer ses secrets. Et il y a aussi ces habitants qui parlent de cet hélicoptère rouge et jaune qu’ils ont l’habitude d’apercevoir dans le ciel, mais dont le comportement les a interpellé, cette fois.

Toute l'info sur

Le 20h

Seize heures quinze, dimanche, l’équipage de la Sécurité civile était parti porter secours à un vététiste blessé. La météo était parfaite. Le Dragon 38 a effectué ses manœuvres d’approche habituelle avant de chuter brutalement de plusieurs mètres et prendre feu.

Ce lundi matin, sur leur base aérienne, les deux gendarmes blessés ont dit au ministre toute leur émotion. “On était les deux secouristes et on a une pensée pour notre camarade qui n’est pas rentré à la base avec nous”. Ils ont perdu leur coéquipier mécanicien. Des professionnels à la longue expérience, ange gardien pour tout pratiquant de la montagne.

L’enquête s’oriente vers une défaillance technique de l’appareil qui faisait l’objet de contrôle régulier, le dernier remonterait à quelques semaines.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

L'Australie avait de "profondes et sérieuses réserves" concernant les sous-marins français, riposte son gouvernement

EN DIRECT - Crise des sous-marins : après son rappel des États-Unis, l'ambassadeur français reçu ce soir par Macron

EN DIRECT - Covid-19 : l'ONU appelle à ce que 70% de la population mondiale soit vaccinée mi-2022

Hautes-Pyrénées : un mort et deux blessés graves lors d'une rixe entre bikers à Tarbes

"Cet épisode va laisser des traces" : après la crise des sous-marins, la France peut-elle quitter l'Otan ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.