Accident de car de Puisseguin : non-lieu six ans après le drame

Accident de car de Puisseguin : non-lieu six ans après le drame

En octobre 2015, un car de retraités avait percuté un poids lourd sur la commune de Puisseguin. Bilan, 43 victimes, l'un des accidents les plus meurtriers d'après-guerre. Le juge d'instruction chargé du dossier vient de prononcer un non-lieu.

Sous la violence du choc, les deux véhicules impliqués s'étaient immédiatement embrasés. Ce matin du 23 octobre 2015, l'autocar transportait 48 personnes. Des retraités qui partaient en excursion dans le Béarn.

Toute l'info sur

Le WE

Sur une route sinueuse de Gironde, le car percute alors de plein fouet une semi-remorque arrêtée en travers de la route. Le chauffeur du car a eu le réflexe d'ouvrir les portes du véhicule. Huit personnes pourront s'en échapper. Les autres périront dans le véhicule piégé par les flammes.

L'enquête établira clairement la responsabilité du chauffeur de camion. Celui-ci roulait beaucoup trop vite. Il finit par en perdre le contrôle pour s'arrêter en travers de la route.

Après six ans d'enquête, le juge d'instruction a prononcé un non-lieu et refermé ce dossier sans répondre aux questions des familles des victimes.

Des anomalies avaient été constatées par les enquêteurs. Un ABS, un réservoir mal monté, mais sans lien direct avec l'accident. Des erreurs qui n'ont pas été retenu par le juge d'instruction. Ce dernier a établi que c'était bien l'excès de vitesse du conducteur décédé qui était à l'origine de l'accident. Le parquet et un collectif de victimes ont décidé de faire appel de cette ordonnance de non-lieu.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 61.000 nouveaux cas en 24 heures, "record" de cette 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Covid-19 : passeport vaccinal, télétravail... Le Royaume-Uni serre la vis

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.