"Beauvau de la sécurité" : trois policiers témoignent

"Beauvau de la sécurité" : trois policiers témoignent

Les policiers et les gendarmes vont être consultés pendant quatre mois par le gouvernement. Le but du "Beauvau de la sécurité" est de désamorcer le mal-être ressenti par les forces de l'ordre. Découvrez le témoignage très éloquent de trois policiers.

Franck a 42 ans. Désormais lors de ses patrouilles, il ne se déplace plus sans sa caméra-piéton. Il a l'impression d'être systématiquement désigné comme un coupable lors des interventions. Autrefois, lorsqu'un policier était attaqué, les passants les aidaient. Aujourd'hui, ils les filment et diffusent les images sur les réseaux sociaux, mais cela ne le décourage pas. Depuis plus de deux jours, les manifestations se sont multipliées dans le centre-ville de Lille. Avec les Gilets jaunes ou contre la loi de sécurité globale, tous les effectifs de police sont mobilisés. Mais en deux ans, les règles ont changé.

Toute l'info sur

Le 20h

Christophe a 35 ans de police derrière lui. Depuis quelques années, les insultes, les crachats, et même les appels au meurtre sont toujours plus nombreux. Plus de 500 policiers sont blessés en service chaque jour, alors, ils réclament plus de formation. Ce jeune policier est sur le terrain depuis moins d'un an. Sa formation n'a duré que quelques mois. Il a accepté de témoigner de façon anonyme. Redonner du souffle à la profession avec des moyens et une écoute, cette grande consultation du "Beauvau de la sécurité" est une première et devrait s'étaler jusqu'au printemps prochain.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Passe d'armes entre Marion Maréchal et Marine Le Pen au sujet d'Éric Zemmour

EN DIRECT - Covid-19 : les tests en ville doivent continuer à être gratuits pour les moins de 16 ans, prône le Conseil scientifique

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

INFO LCI - "Pendez les blancs" : la cour d’appel de Paris relaxe Nick Conrad

Que font Eric Zemmour et Marion Maréchal en Hongrie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.