Moufide Bouchibi, l'un des plus gros barons de la drogue français arrêté à Dubaï

Moufide Bouchibi, l'un des plus gros barons de la drogue français arrêté à Dubaï

COUP DE FILET - Ce dimanche, le trafiquant de cannabis a été interpellé à Dubaï et sera présenté mercredi aux autorités locales pour une possible extradition en France. Une prise importante pour la police française qui le cherchait depuis plus de dix ans.

Fin de cavale pour Moufide Bouchibi. L'un des plus importants trafiquants de drogue français a été interpellé dimanche à Dubaï. Il a été présenté mercredi aux autorités judiciaires locales en vue de son extradition en France - qu'il a la possibilité de refuser. Surnommé "Mouf", le baron de la drogue avait mis sur pied un réseau d'importation de cannabis générant jusqu'à 100 millions d'euros de chiffres d'affaires. Malgré ces activités importantes, le roi du shit savait rester discret et restait introuvable malgré un mandat d'arrêt international. Cela faisait plus de dix ans que la police française était à ses trousses. 

Pourquoi Moufide Bouchibi représente-t-il une prise importante pour les autorités françaises ? Selon Le Parisien, il était à la tête "d'une flotte importante de bateaux destinés à transporter la drogue et serait en lien avec les narcos trafiquants sud-américains spécialisés dans le trafic de cocaïne". Preuve de son importance dans ce milieu : en 2015, deux semi-remorques en provenance de Tanger sont interceptées en 2015 par la Guardia Civil espagnole, contenant 48 tonnes de cannabis. 

L'histoire du petit dealer devenu baron de la drogue commence dans l'Essonne. Une rencontre sera déterminante : Sophiane Hambli, dit "la Chimère". Il s'agit d'un autre trafiquant d'envergure, membre d'un puissant clan en Alsace. Aux débuts des années 2000, les deux hommes s'associent. Le trafiquant gravit les échelons : au début, il n'est qu'un simple livreur de cannabis. En 2002, le futur narco-trafiquant se retrouve pour la première fois derrière les barreaux après la découverte de 240 kilos de stupéfiants à son domicile. 

C'était un homme d'affaires- Jérôme Pierrat, journaliste et spécialiste du grand banditisme

Une fois sa peine purgée, celui qu'on appelait aussi "Poto" retourne en 2008 en Espagne où il retrouve son ami Sofiane Hambli. Mais leurs relations ne sont plus au beau fixe. Les deux hommes se brouillent violemment. Son ancien mentor est incarcéré en 2009 et Moufidi Bouchibi l'oublie rapidement. D'ailleurs, il n'hésite pas à reprendre ses clients. La guerre est déclarée entre les deux hommes et les règlements de comptes sanglants entre les équipes des deux hommes se poursuivent. 

En 2009, l'ex-gamin de l'Essonne est enlevé au Maroc et torturé. Il est libéré contre plusieurs centaines de milliers d'euros de rançon. À partir de 2010, Moufidi Bouchibi se retrouve à la tête d'un réseau de drogue tentaculaire. Ce trafiquant ferait entrer entre 40 et 50 tonnes de shit chaque année en France rappelle Le magazine L'Obs dans un portrait qui lui est dédié. Pendant ce temps, les autorités françaises n'arrivent pas à mettre la main sur le nouveau roi du shit. "C'était un homme d'affaire, il n'a pas le profil de la terreur du quartier. Il pourrait être notre voisin", explique Jérôme Pierrat, journaliste et spécialiste du grand banditisme.

Lire aussi

Tour à tour, Moufidi Bouchibi se cache au Maroc et en Algérie où il a construit une villa évaluée à plus de dix millions d'euros. Selon une source qui a témoigné auprès de L'Obs, il pensait qu'"il avait un contact au sein de la police judiciaire et qu'il était tenu régulièrement au courant des investigations le concernant. En échange, Bouchibi acceptait de sacrifier de temps en temps une de ses petites équipes en donnant des informations sur ses propres convois".

En 2015, Moufidi Bouchibi est condamné, en son absence, à 20 ans de prison à Bordeaux. Recherché par les policiers spécialistes de la lutte contre les trafics de stupéfiants (Ofast), il a donc réussi à plusieurs reprises à passer au travers des mailles du filet. À Dubaï, il voyageait sous une fausse identité. Selon Le Figaro, il aurait été démasqué par les agents locaux avec un autre trafiquant. Cette arrestation marque-t-elle la fin de l'épopée du mystérieux trafiquant ? 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tempête Aurore : 250.000 foyers privés d'électricité, le trafic SNCF perturbé

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

Meurtre de Gabby Petito : des "restes humains" retrouvés près d'affaires de son fiancé en fuite

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.