Chasse à l'homme en Dordogne : le suspect refuse de se rendre

Chasse à l'homme en Dordogne : le suspect refuse de se rendre

Depuis ce dimanche matin, les 1 800 habitants de Lardin-Saint-Lazare sont bloqués chez eux. Un ancien militaire qui a tiré sur le conjoint de son ex-compagne est actuellement encerclé par le GIGN.

Toutes les routes sont coupées, impossible d'accéder aux alentours du village de Lardin-Saint-Lazare (Dordogne). Plus de 200 gendarmes sont à la recherche du suspect. Et ils le savent, l'homme est dangereux. Armé, il a tiré à deux reprises en direction des forces de l'ordre. "L'objectif, c'est de pouvoir interpeller l'individu en préservant son intégrité physique et également celle des militaires qui sont engagés sur le dispositif", explique Frédéric Périssat, préfet de la Dordogne.

Toute l'info sur

Traque en Dordogne

Retranché dans une zone boisée, l'homme refuse pour l'instant tout dialogue. Âgé de 29 ans, le suspect est un ancien militaire. Il sort de prison et est équipé d'un bracelet électronique pour des faits de violences intrafamiliales.

Tout commence à minuit lorsque l'individu, alcoolisé, se rend au domicile de son ex-compagne. Il tire sur son nouveau conjoint sans le toucher puis quitte les lieux. Il ouvre ensuite le feu sur un véhicule de gendarmerie. L'alerte est donnée et une opération est en cours. La population est invitée à rester chez elle. L'homme est aperçu pour la dernière fois à cinq heures du matin.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : vacciner les ados, "un impératif" pour viser l'immunité collective, selon le Pr Fischer

Aveugle depuis 10 ans, un homme recouvre la vue grâce à une première mondiale

Covid-19 : les contaminations repartent à la hausse au Royaume-Uni, la faute au vaccin AstraZeneca ?

États-Unis : "avalé" par une baleine, un pêcheur en ressort indemne

EN DIRECT - Euro : Christian Eriksen "hors de danger" après son malaise cardiaque

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.