Demande de remise en liberté de Cédric Jubillar : les derniers éléments de l'enquête

Demande de remise en liberté de Cédric Jubillar : les derniers éléments de l'enquête

DISPARITION - Les avocats de Cédric Jubillar, dont la femme Delphine a disparu depuis décembre 2020, ont déposé une nouvelle demande de remise en liberté de leur client. Ils reprochent notamment à l'enquête des retards dans l'examen d'une couette saisie dans la machine à laver du couple.

Assiste-t-on à un nouveau rebondissement dans l'affaire Delphine Jubillar ? Plus de huit mois après la disparition de l'infirmière de 33 ans dans la nuit du 15 au 16 décembre à Cagnac-les-Mines (Tarn), les avocats de son mari Cédric Jubillar, principal suspect des enquêteurs et mis en examen pour meurtre, ont déposé une nouvelle demande de remise en liberté de leur client, incarcéré depuis le 18 juin. 

Pour eux, le dossier est vide. Ils contestent notamment l'un des éléments à charge, à savoir une couette placée dans la machine à laver juste avant l'arrivée des policiers le soir des faits. "La couette retrouvée dans la machine 34 heures après n'a toujours pas fait l'objet d'une expertise biologique, puisqu'elle n'a été adressée que fin juillet au laboratoire", déplore Me Emmanuelle Franck dans le reportage de TF1 en tête de cet article. 

Toute l'info sur

La disparition de Delphine Jubillar

Les avocats du peintre-plaquiste de 34 ans pointent également différents témoignages, peu crédibles selon eux, notamment celui du fils du couple Jubillar, âgé de 6 ans, qui a déclaré avoir vu ses parents se disputer violemment le soir de la disparition de sa mère. Une altercation dont ont également fait état deux voisines.

Les disputes étaient pourtant fréquentes, à en croire la mère de Cédric et les amies de Delphine. Ces dernières affirment que la jeune femme était souvent menacée alors que le couple était en train de se séparer. "Il nous disait : 'Tu vas voir, il y a des choses qui vont changer. Elle veut divorcer ? Elle va voir ce qu'elle va voir. Elle veut jouer à ça ? On va jouer à ça'", raconte Valérie, la nourrice de la famille Jubillar.

Des explications peu convaincantes

Devant les enquêteurs, Cédric Jubillar a avancé plusieurs versions sur la disparition de sa femme : une fuite, un enlèvement ou plus surprenant... un départ pour le djihad. Une hypothèse vérifiée, mais vite écartée par les enquêteurs. Une possible fuite à laquelle les proches de la jeune femme ne croient pas. "On ne va pas partir en pleine nuit à quatre heures du matin, sous la pluie pendant le couvre-feu, ça n'a aucun sens."

Lire aussi

Les juges d'instruction ont maintenant dix jours pour fournir une réponse écrite à la demande de remise en liberté émise par les avocats de Cédric Jubillar.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

"Ma femme est sénégalaise, je n’ai pas de leçons à recevoir" : l’humoriste Philippe Chevallier défend son vote pour Marine Le Pen

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

EN DIRECT - Covid : près de 6.000 nouveaux cas positifs en 24H

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.